Web

USA : Une mère tue son bébé en se bagarrant avec une autre femme (vidéo)

USA : Une mère tue son bébé en se bagarrant avec une autre femme (vidéo)

Ce mardi 23 juillet, le Daily Mail a dévoilé une vidéo choquante, dans laquelle on découvre une mère qui lâche son bébé de trois mois pour se bagarrer avec une autre femme. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Les images immortalisées par les caméras de surveillance sont effrayantes… Le Daily Mail a dévoilé ce mardi 23 juillet une vidéo dans laquelle on découvre une jeune maman qui règle ses comptes avec une autre femme, malgré la présence de son enfant en bas âge. La scène se déroule à Moultrie en Géorgie (États-Unis) le 19 juillet dernier, devant un magasin de produits de beauté. Karen Lashun Harrison de son nom a 26 ans et elle porte dans ses bras son jeune garçon de trois mois seulement. Alors sur un parking près d'une voiture à l'arrêt, cette dernière commence à s'énerver face à une autre femme. Son interlocutrice perd vite tout contrôle et lance son sac plastique au visage de la jeune mère, avant de la rouer de coups. Rien ne semble arrêter les deux femmes, qui se frappent tour à tour sans parvenir à se canaliser.

Un bébé pris trop tardivement en charge par les médecins

Tout se passe très vite et le bébé, porté par sa mère au moment des faits, est alors projeté brutalement au sol. La chute de son bébé ne semble pas vraiment faire paniquer Karen Lashun Harrison, qui continue à attaquer sa rivale avec violence. Des personnes commencent alors à s'interposer pour mettre fin à la bagarre. Un jeune homme tente de les séparer et une femme ramasse le bout de chou. Après cette bagarre, la maman n'a pas pris les devants pour prendre en charge son bébé et le soigner. Ce dernier aura attendu une journée entière pour faire un saut à l'hôpital. Lorsqu'elle s'est rendue aux urgences, cette dernière a menti sur les raisons qui l'ont poussée à faire ausculter son petit garçon. Le bébé n'a malheureusement pas survécu et est mort un peu plus tard…

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people