Web

Un groupe de jeune essaie de faire dérailler un train (Vidéo)

Un groupe de jeune essaie de faire dérailler un train (Vidéo)

Dans la nuit du 20 février dernier, plusieurs jeunes hommes, de retour d’une soirée ont disposé de grosses pierres sur les rails d’une ligne ferroviaire en Belgique. Cet acte de malveillance aurait pu conduire au déraillement du train. Heureusement, la police est intervenue à temps. Non Stop Zapping vous montre les images.

Le 18 février dernier, la Belgique connaissait l’un de ses plus gros drames ferroviaires. Quelques minutes après son départ de Louvain, située à 25km à l’est de Bruxelles, le train transportant 85 passagers a déraillé. Il devait rallier Panne, sur la côte de la mer du Nord. Le drame a fait un mort et vingt-sept blessés, dont trois très grièvement. Il aura fallu trois semaines pour que les enquêteurs déterminent les causes de l’accident. D’après les premières conclusions, le train roulait à une vitesse "inappropriée et excessive" selon le journal Le Soir. Il aurait circulé à une vitesse de 100km/h alors que la vitesse maximale autorisée était de 40km/h. Pour l’heure, il ne s’agit que de conclusions provisoires, l’enquête se poursuit.Deux jours à peine après le drame, c’est une autre catastrophe ferroviaire qui a failli se produire en Belgique.

Un acte malveillant aux conséquences fatales

La Ligne 125 entre Flémalle et Engis a été le lieu d’un sabotage d’apparence anodin qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Des jeunes, de retour de soirée, ont installé de grosses pierres sur les rails d’un passage à niveau. "Peu après 1h du matin, un riverain a entendu du bruit et a appelé nos services. Notre équipe est tout de suite partie sur place, a pris les images de la caméra et prévenu les services de police. Comme on ignorait s’ils avaient placé d’autres pierres tout près, les agents ont ratissé toute la zone", explique le porte-parole du gestionnaire ferroviaire au site DH.be. Cet acte de malveillance aurait pu provoquer le déraillement du train, comme il l’explique. "Avec un peu de chance, la roue éjecte les cailloux. Mais vu leur taille, il est plus probable que la roue saute et que le train déraille". Le groupe de jeunes, filmés par les caméras de surveillance du passage à niveau, a été identifié et interpellé. Ils risquent jusqu’à 3 mois de prison et 6000€ d’amende.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people