Web

Un faux prophète africain fait le buzz malgré une grossière supercherie

Un faux prophète africain fait le buzz malgré une grossière supercherie

Son nom est Shepherd Bushiri et c’est un prophète africain, connu pour avoir potentiellement réalisé quelques miracles. Une chaîne de télévision a filmé une scène incroyable puisqu’il parvient à flotter dans les airs.

Dans son pays, des milliers de personnes croient en ses pouvoirs et lui demandent de l’aide. D’abord pasteur au Malawi, il aurait « quitté le monde des chrétiens, touché par la grâce après avoir effectué le miracle de flotter dans les airs. » Ainsi, il tient à prouver à travers cette vidéo, l’étendue de son don. Filmé par un correspondant de la chaine africaine News 24 au Zimbabwe, il réalise un exploit, bien destiné à contredire quiconque douterait de ses miracles du passé.

Aucun trucage n’apparait

Bien vêtu comme à son habitude, le prophète Shepherd Bushiri s’apprête à descendre les escaliers de sa demeure. Pour prouver sa bonne foi, il descend chaque escalier solennellement, un par un, à mains levées. Le caméraman s’assure de filmer les côtés de la scène, pour montrer que personne n’interviendra au cours de la prouesse qu’il va réaliser. Arrivé à la dernière marche, l’africain met un pied devant l’autre et le miracle se produit. Durant 5 longues secondes, Shepherd Bushiri flotte dans les airs, au-dessus d’un tapis. La caméra se recentre sur ses pieds et il s’avère qu’aucun trucage n’apparait.

Malgré tout, la vidéo n’a pas fait l’effet escompté. Les internautes appellent une fois de plus à la supercherie. Qu’en pensez-vous ? S’il n’y a aucune présence d’objets facilitant la lévitation, ils accusent quand même l’homme prophète de mentir sur ses prétendus dons et d’utiliser d’autres moyens. S’il a eu l’honnêteté de ne pas avoir utilisé de logiciel de montage, il semblerait qu'il ait fait appel à des moyens beaucoup plus importants : des moyens humains. Tout d’abord, si on écoute bien le son de la vidéo, on peut entendre plusieurs bruits de pas simultanés avant qu’il s’apprête à flotter dans les airs. Plus encore, il semblerait qu’un bruit de porte s’ajouter aux défauts de la vidéo. Si l’on compare les portes à sa droite, on voit clairement qu’elles sont fermées avant la lévitation et qu’elles sont mal refermées après sa lévitation. Shepherd Bushiri a donc bien menti puisqu’il s’est servi d’hommes pour le porter durant sa lévitation. C’est pour cette raison que la caméra se recentre sur ses pieds et qu’on ne voit pas le reste de la scène. Si vous n’êtes pas encore convaincu, vérifiez les ombres au moment de la lévitation, il y a clairement un problème. Dommage, on y croyait presque.

Réagissez à l'actu people