Web

Un éléphant égaré saccage un village en Inde

Un éléphant égaré saccage un village en Inde

Un éléphant a semé la panique dans un village en Inde, détruisant plusieurs maisons sur son passage. Finalement capturé, le pachyderme a été remis dans habitat naturel, une forêt près de Siliguri. Une vidéo que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Face à la déforestation de plus en plus importante en Inde, les animaux sauvages se retrouvent de plus en plus souvent contraint de s'éloigner de leur habitat naturel, ce qui entraîne des situations pour le moins particulières et parfois dangereuses. Ainsi le week-end dernier, un léopard a semé la panique en s'introduisant dans un école de Bangalore et a attaqué plusieurs personnes en blessant cinq légèrement. Dans une vidéo, le félin s'en prend notamment à un homme au bord de la piscine de l'établissement qui tente de s'échapper au-dessus d'un grillage avant de le saisir par le bras. Le léopard finit par lâcher sa cible et quitte les lieux, évitant les coups de feu tirés par plusieurs personnes : "Le léopard a été attrapé et mis en cage après quatre heures. Il a été pris au piège dans une pièce où on lui a tiré dessus une dose de tranquillisant, via le grillage de la ventilation", a déclaré Ravi Ralph, responsable en chef de la faune et flore dans l’état de Karnataka. Le félin a tout d'abord été transporté dans un zoo avant d'être remis en liberté dans la forêt.

 

Des centaines de maisons endommagées

 

Cette fois-ci, c'est un autre animal qui a semé la panique dans un village en Inde. La ville de Siliguri dans l'est de l'Inde a reçu la visite surprise d'un éléphant sauvage. Ce dernier a complètement effrayé les habitants, en endommageant des centaines de maison et de magasins ainsi que de nombreux véhicules. Le pachyderme a ainsi déambulé pendant cinq longues heures ne blessant que légèrement quelques personnes : "Il s'est écarté de son groupe depuis la forêt voisine et s'est égaré dans Siliguri, semant la panique dans la ville", a expliqué Binay Krishna Barman, le ministre des Forêts de l’État du Bengale occidental. Afin de neutraliser l'imposant animal, des gardes forestiers ont été contraints de lui tirer des flèches tranquillisantes après que des habitants qui s'étaient réfugiés en hauteur aient jeté des pierres au pachyderme afin de l'éloigner. Une fois calmé, l'éléphant a été "transporté dans la forêt de Sukna, voisine de la ville".

Réagissez à l'actu people