Web

Un CRS lynché par des manifestants à Nantes, les images chocs (vidéo)

   / 5  
Un CRS lynché par des manifestants anti loi travail à Nantes
1
Un CRS lynché par des manifestants anti loi travail à Nantes
Plusieurs manifestants passent à tabac un CRS à Nantes
2
Plusieurs manifestants passent à tabac un CRS à Nantes
Le CRS était totalement isolé face aux manifestants
3
Le CRS était totalement isolé face aux manifestants
Un casseur arrive derrière le CRS pour le mettre à terre
4
Un casseur arrive derrière le CRS pour le mettre à terre
Ils sont alors plusieurs à se précipiter sur lui pour le rouer de coups
5
Ils sont alors plusieurs à se précipiter sur lui pour le rouer de coups

Le groupe Emeute nantaise a publié ce week-end une vidéo sur sa page Facebook, tournée début mai, et sur laquelle plusieurs manifestants opposés à la Loi Travail procèdent au lynchage d’un CRS. Déjà visionné 7 millions de fois, ce passage à tabac a créé l’émoi sur les réseaux sociaux. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Jeudi dernier déjà les internautes de la France entière s’étaient mobilisés pour soutenir les forces de l’ordre après la diffusion des images d’une voiture de police incendiée par des casseurs en plein Paris. Le comportement héroïque de l’un des policiers, Kevin Philippy, décoré en compagnie de sa coéquipière ce week-end par le ministre de l’Intérieur, avait d’ailleurs été largement loué sur les réseaux sociaux. Sa voiture brûlée, attaqué à coups de barre de fer, le jeune policier avait su garder son calme et encaisser sans jamais sortir son arme.

"Bravo de l'avoir calmé"

Cependant ce qu’a vécu Kevin Philippy à Paris est peut-être encore assez éloigné du passage à tabac qu’a subi ce malheureux CRS de Nantes. Ce week-end le collectif Emeute nantaise a publié sur sa page Facebook une vidéo qui daterait du 3 mai et sur laquelle plusieurs manifestants procèdent au lynchage en règle d’un CRS. Sur la vidéo, celui-ci est armé d’une matraque et peut-être d’une grenade lacrymogène et tente de faire reculer les manifestants. L’homme qui filme la scène lui crie alors : "Vas-y, fils de p…, c’est filmé !". C’est alors qu’un premier individu arrive derrière le CRS et lui donne un violent coup de pied dans les jambes. Et là, c’est l’escalade, plusieurs autres manifestants viennent s’en mêler et le CRS se retrouve rapidement au sol, sans son casque, à essuyer coups de pieds et coups de poings en cascade. Bilan, un nez cassé nécessitant huit points de suture et une plaie à l’arrière du crâne nécessitant elle sept points. Ce qui a visiblement fait plaisir au collectif Emeute nantaise qui s’est félicité de ce lynchage sur sa page Facebook : "Bravo de l'avoir calmé. Une pensée au copain en taule pour une balayette, qui va être jugé pour 'tentative d'homicide volontaire'".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people