Web

Un chauffeur Uber agressé et frappé par un client ivre, les images chocs (vidéo)

Un chauffeur Uber agressé et frappé par un client ivre, les images chocs (vidéo)

Un chauffeur américain a été violemment agressé en octobre dernier par un client ivre. Licencié après la mise en ligne de la vidéo, ce dernier a décidé d'attaquer en justice le chauffeur. Une vidéo que nous vous proposons de découvrir sur Non Stop Zapping.

En juin dernier, la tension était à son comble entre chauffeurs de taxi et Uber. De violents incidents avaient opposé les deux camps l'été dernier et l'artiste Courtney Love avait eu la peur de sa vie alors qu'elle se rendait à l'aéroport. "Ils ont pris en embuscade notre voiture et retiennent en otage notre conducteur. Ils attaquent les voitures avec des battes métalliques. C’est ça la France ? Je me sens plus en sécurité à Bagdad", avait-elle regretté alors que le véhicule dans lequel elle se trouvait été pris au piège.

Quelques semaines plus tard, nous vous relations l'histoire bien plus légère de ce chauffeur Uber américain particulièrement de bonne humeur et complice avec ses clients. Dans son véhicule, il passait la chanson "Can't Feel My Face" du chanteur The Weeknd et invitait ses passagers à chanter et se trémousser au rythme de la musique. Le résultat, hilarant, avait rapidement fait le buzz.

"Je vous mets dehors"

Malheureusement, les relations ne sont pas toujours aussi bonnes entre clients et conducteurs. En témoigne cette scène vécue par un chauffeur américain en octobre dernier. Après avoir pris en charge un client et constaté son ivresse manifeste puisque ce dernier s'écroulait à chaque virage, un chauffeur a intimé à l'homme éméché de quitter son véhicule. Malgré les protestations confuses du client, le chauffeur était resté insensible. "Je vous mets dehors. Descendez de ma voiture où j'appelle la police", avait-il répété à plusieurs reprises. Après avoir ouvert la porte pour descendre, le client a finalement décidé de rester pour rouer de coups le chauffeur. La scène, très violente, a été mise en ligne, provoqué l'émoi du pays et conduit au licenciement du client. Après avoir prononcé des excuses publiques, il a décidé d'attaquer en justice le chauffeur pour la mise en ligne et lui réclame près de cinq millions de dollars de dommages et intérêts.

Réagissez à l'actu people