Web

Un chasseur tue un ours avec une lance, les images chocs (Vidéo)

   / 5  
Un chasseur a posté une vidéo de sa chasse à la lance
1
Un chasseur a posté une vidéo de sa chasse à la lance
Il a tué un ours au Canada
2
Il a tué un ours au Canada
Les internautes ont dénoncé la pratique barbare de ce chasseur
3
Les internautes ont dénoncé la pratique barbare de ce chasseur
L'ours est mort de sa blessure
4
L'ours est mort de sa blessure
Le chasseur a tenu à se justifier après les critiques
5
Le chasseur a tenu à se justifier après les critiques

Un américain a souhaité montrer ses exploits sur la Toile et a posté une vidéo de lui le montrant en train de tuer un ours avec une lance avant de le laisser agoniser dans une forêt du Canada. Rapidement, les internautes se sont indignés de ces images et les autorités locales ont promis de bannir cette pratique barbare. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Les images ont choqué le monde entier. Le 5 juin dernier, un Américain a publié sur Youtube une vidéo d’une de ses parties de chasse au Canada. Alors qu’il se trouve dans une forêt de la province canadienne d’Alberta, le chasseur patiente une lance sur l’épaule avant d’apercevoir un ours qui s’approche d’un appât. Josh Bowmar lance alors sa lance équipée d’une Go Pro et touche l’animal : "Je viens de réussir quelque chose dont je ne suis pas sûr que quelqu'un l'ait déjà fait: abattre un ours avec une lance". Le chasseur décide de revenir le lendemain pour découvrir l’ours qui est mort des suites de sa blessure. Alors qu'il a posté la vidéo sur la Toile, les internautes ont dénoncé l’Américain qui est jugé barbare.

Les internautes indignés par la vidéo

Josh Bowmar a décidé de s’expliquer et a affirmé qu’il ne comprenait pas la controverse de sa vidéo : "L'ours que j'ai transpercé a seulement couru 55 mètres avant de mourir immédiatement, c'est aussi humain et éthique que cela puisse l'être dans une chasse aux gros animaux. Croyez-moi, personne ne se soucie plus de ces animaux que nous les chasseurs, en particulier moi". Le ministère de l’Environnement et Parcs naturels de l’Alberta a de son côté qualifié la méthode de chasse de l’Américain "d’archaïque" et "d’inacceptable". Une enquête a été ouverte sur cet incident.

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people