Web

Spike Lee : Son hommage émouvant aux habitants et aux soignants dans un New-York déserté (vidéo)

Spike Lee : Son hommage émouvant aux habitants et aux soignants dans un New-York déserté (vidéo)

Si de nombreux pays ont été placés en confinement en raison de la pandémie de coronavirus, le personnel soignant était en première ligne. D'ailleurs, le réalisateur Spike Lee a partagé sur son compte Instagram un court métrage pour rendre hommage aux habitants et aux soignants de New-York avec des images incroyables.

La pandémie de coronavirus a touché le monde entier, faisant des milleirs de victimes. Cette crise sanitaire sans précédent a obligé de nombreux pays à être placés en confinement, ce qui a bouleversé l'économie mondiale. D'ailleurs, de grands événements très attendus ont été annulés comme le Festival de Cannes qui devait avoir lieu du 12 au 23 mai 2020. Cette année devait d'ailleurs rentrer dans l'histoire puisque Spike Lee avait été choisi pour être le président du jury de cette 73ème édition, en janvier dernier. Après cette triste mais inévitable annonce, le réalisateur de "BlacKkKlansman : J'ai infiltré le Ku Klux Klan", s'était exprimé dans Variety : "N'oublions pas qu'il s'agit du plus grand festival de cinéma au monde, la plus grande scène pour le cinéma au monde, et je serai le premier président noir du jury. Je ne peux pas prétendre savoir de quoi demain sera fait, tout le monde doit prier, se mettre sur les genoux, prier, on va s'en sortir, trouver un vaccin, retomber sur nos pieds, physiquement, émotionnellement et financièrement. Ce n'est pas une blague. Ce n'est pas du cinéma. Des gens sont en train de mourir.". Si Spike Lee ne sera pas présent en France, il a décidé d'utiliser son talent de réalisateur pour rendre hommage à New-York, à ses habitants et au personnel soignant dans un mini film rempli d'émotions.

Des images saisissantes 

C'est sur son compte Instagram que Spike Lee a dévoilé cette courte vidéo, ce vendredi 8 mai. Tournée en plein confinement, dans un New-York déserté, les images sont impressionnantes et lourdes de signification. Le réalisateur est donc resté dans la Grosse Pomme, ville qui est devenue l'épicentre de la pandémie aux Etats-Unis et qui a déploré un nombre considérable de morts. Le talentueux cinéaste a mis ses talents à contribution et a réalisé un mini film de trois minutes afin de rendre hommage à cette ville si touchée et meurtrie. Il prévient d'ailleurs qu'il s'agit d'une lettre d'amour à New-York et à ses habitants ainsi qu'au personnel soignant. Ses images sont saisissantes puisqu'il a filmé les lieux les plus emblématiques de la ville, comme la Statue de la Liberté, Coney Island, Brooklyn Bridge, Times Square... d'habitude si peuplés, complètement déserts en raison du confinement. Rythmé par la chanson de Franck Sinatra, "New York, New York", ce mini film est un bel hommage de la part du réalisateur.

 

 

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people