Web

Russie : Un prêtre violente un bébé pendant un baptême (vidéo)

Russie : Un prêtre violente un bébé pendant un baptême (vidéo)

Dans une vidéo qui fait le tour des réseaux sociaux depuis quelques jours, on voit un prêtre orthodoxe maltraiter un nourrisson pendant un baptême, devant sa mère apeurée. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

La vidéo, tournée lors du week-end du 10 août a de quoi choquer les âmes sensibles… Alors qu'une famille s'était rassemblée dans la joie et la bonne humeur pour le baptême d'un nourrisson, ces derniers ont eu la frayeur de leur vie. La scène s'est déroulée dans la ville de Gatchina, près de Saint-Pétersbourg en Russie. Tout le beau petit monde s'était réuni dans une église, pour qu'un prêtre orthodoxe plonge le bébé dans l'eau des fonts baptismaux. Alors que ce moment symbolique aurait dû être plein de douceur et de magie, ce dernier s'est transformé en véritable cauchemar. La mère du bout de chou âgé d'à peine un an a eu beaucoup de mal à rester les bras croisés devant le comportement du religieux. Sur les images, reprises en boucle sur les réseaux sociaux, on remarque que le prêtre s'empare du bébé comme d'un vulgaire objet, avant de le mettre violemment sous l'eau.

Un enfant qui garde des séquelles

Le petit garçon pleure et crie à pleins poumons, mais rien n'arrête le prêtre qui continue son rituel sans se laisser perturber. La mère de son côté commence alors à agir pour sauver son bébé et tente de s'interposer. Heureusement pour le petit bonhomme, ses proches sont parvenus à l'arracher des mains du prêtre et à le récupérer. La maman, prénommée Anastasia Alexeyeva, a expliqué au média espagnol La Vanguardia que son fils avait gardé quelques séquelles de son baptême. Il a en effet subi plusieurs contusions et des traumatismes. Interviewée par Metro UK elle a expliqué que son enfant avait "des blessures à l'épaule et à la nuque". Devant l'agitation médiatique qu'a provoquée la diffusion de la vidéo sur les réseaux sociaux, le prêtre a été suspendu de ses fonctions pour l'année. De son côté, ce prétendu religieux a affirmé qu'il baptisait les enfants ainsi depuis plus de 20 ans. Des propos qui n'ont certainement pas joués en sa faveur.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people