Web

Pokémon Go : Une jeune femme découvre un cadavre en utilisant l’application (Vidéo)

   / 5  
Pokémon Go : La découverte macabre d'un utilisateur
1
Pokémon Go : La découverte macabre d'un utilisateur
L'application Pokémon Go est devenue un phénomène mondial
2
L'application Pokémon Go est devenue un phénomène mondial
Pokémon Go utilise la réalité augmentée
3
Pokémon Go utilise la réalité augmentée
Des chasseurs de Pokémon en action
4
Des chasseurs de Pokémon en action
Pokémon Go s'utilise sur un smartphone
5
Pokémon Go s'utilise sur un smartphone

Depuis le début du mois de juillet, l’application Pokémon Go fait un véritable carton. Mais la traque de ces petites espèces virtuelles peu réserver de mauvaises surprises. En effet, une jeune américaine qui vit dans le Wyoming aux Etats-Unis, a découvert un cadavre gisant dans une rivière alors qu'elle jouait sur son application. Non Stop Zapping vous en dit plus.

C’est incontestablement le phénomène de ses derniers jours. Depuis sa sortie début juillet aux États-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande, Pokémon Go fait la une des médias. En effet, les utilisateurs racontent sur les réseaux sociaux leurs aventures en ville pour chasser et capturer des Pokémon. Cette application qui utilise la réalité augmentée fonctionne à l’aide d’un smartphone. Le dresseur de Pokémon doit se déplacer réellement pour pouvoir évoluer virtuellement dans le jeu.

"J’ai aperçu le corps"

Et depuis son lancement, de nombreuses histoires relatant cette chasse aux Pokémon font le buzz. Et si pour la plupart elles sont insolites, certaines tombent dans le macabre. En effet, Shayla Wigging, une jeune Américaine de 19 ans qui vit dans le Wyoming aux Etats-Unis, a découvert un cadavre dans une rivière alors qu’elle utilisait Pokémon Go. "Lorsque je me suis approchée de la rivière et que j’ai commencé à regarder à droite et à gauche pour savoir si j’allais remonter ou descendre le cours de la rivière, j’ai aperçu le corps", a-t-elle confié à nos confrères de "20 Minutes". Après cette découverte, la police locale a décidé d’ouvrir une enquête précisant cependant que la cause du décès serait "accidentelle". Et d'ajouter : "Il n’y a aucune preuve qui, à ce moment, indiquerait un acte criminel. Les preuves relevées sur place laissent à penser aux inspecteurs que l’homme est entré dans l’eau à l’endroit où il a été retrouvé".

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people