Web

Ninja Warrior 2 : le Youtubeur Wass Freestyle fait des révélations sur les coulisses de l'émission (Vidéo)

Ninja Warrior 2 : le Youtubeur Wass Freestyle fait des révélations sur les coulisses de l'émission (Vidéo)

Ninja Warrior est de retour depuis le 23 juin dernier, pour une deuxième saison inédite. La production met à l’honneur les capacités physiques de purs inconnus, mais invite également des "guest" a participé au défi physique diffusé sur TF1. Le youtubeur Wass Freestyle était de la partie. Éliminé au premier obstacle et peu rancunier il est revenu sur son expérience en révélant les coulisses de l’émission. Plus d’informations sur Non Stop People.

Le vendredi 30 juin 2017, Sandrine Quétier, Christophe Beaugrand et Denis Brogniart étaient aux commandes du deuxième prime de la deuxième saison de "Ninja Warrior" sur TF1. À chaque émission, Ninja Warrior met à l’honneur les capacités physiques et athlétiques d’inconnus. Mais la production n’oublie pas d’inviter quelques "guest". Le célèbre youtubeur Wass Freestyle de son vrai nom Wassim Benslimane était de la partie. Le jeune homme aux 1,2 millions d’abonnés a été trois vice-champion du monde de Freestyle Football. Après être tombé au premier obstacle, Wass Freestyle a partagé, mardi 4 juillet, sur son compte youtube une vidéo souvenir de cette expérience.

Découvrez les coulisses de Ninja Warrior à travers Wass Freestyle

Wass Freestyle a décidé de partager les coulisses de l’émission "Ninja Warrior" dans une vidéo sur sa plateforme intitulée "L’envers du décor". Dès son arrivée, Wassim Benslimane avoue que la Croisette n’a pas été de tout repos et "qu’il n’a pas pu en profiter". À peine arrivé dans la ville de Cannes, le youtubeur a dû réaliser sa première interview immédiatement après sa sortie du train : "Ces deux jours de tournage n'étaient pas de tout répit", a-t-il affirmé. Avoir une bonne condition physique est primordiale pour pouvoir participer à "Ninja Warrior". Wass Freestyle nous affirme que deux tests médicaux ont dû être nécessaires, dont l’un des test s'effectué au abord du parcours. Un test cardiaque sur un vélo : "C'est pour être sûr que notre cœur n’allait pas nous faire défaut". Et il affirme que le parcours reste secret jusqu’à la diffusion de l’émission au moment du passage du testeur. Pas question de tester le parcours autre que devant le public et les caméras. Mais malgré cette chute, Wass Freestye garde un très bon souvenir de l’expérience : "L'atmosphère entre tous les candidats était bonne. Il y avait zéro rivalité, zéro concurrence."

Retrouvez la vidéo en intégralité ICI

Par Elisa Huet

Réagissez à l'actu people