Web

Nikos Aliagas en larmes lors du tournage du biopic sur Grégory Lemarchal (vidéo)

Nikos Aliagas en larmes lors du tournage du biopic sur Grégory Lemarchal (vidéo)

Lors d'un live Instagram en compagnie de Mario Barravechia, finaliste de la "Star Academy 1" pour Welcome Magazine, le présentateur de TF1 a fait des confidences sur le biopic sur Grégory Lemarchal et a révélé qu'une scène l'avait particulièrement bouleversé.

Grégory le Marchal a marqué toute une génération et a apporté de l'espoir et de l'amour à de nombreuses personnes. Il a réalisé son rêve en remportant la Star Academy en 2004 mais il est tragiquement décédé en 2007 des suites de la mucoviscidose à l'âge de 23 ans. Malgré la maladie, il a fait preuve d'un courage sans faille et d'une joie de vivre exemplaire que tout le monde a salué. Son histoire est à la fois belle et bouleversante puisqu'il s'est battu jusqu'au bout pour réaliser ses rêves. Son talent était incroyable et son parcours inoubliable. D'ailleurs, TF1 a tourné un biopic consacré à la vie de Grégory Lemarchal en début d'année et le rôle titre sera interprété par Mickael Lumière, dont la ressemblance avec le chanteur est troublante. Odile Vuillemin et Arnaud Ducret prêteront leurs traits aux parents du jeune homme tandis que Nikos Aliagas fera une apparition dans son propre rôle. D'ailleurs, lors d'un live sur les réseaux sociaux, l'ex présentateur de la "Star Academy" est revenu sur ce biopic et sur une scène qui l'a bouleversé, à tel point que les larmes n'ont pas pu s'empêcher de couler...

"On était tous en larmes"

Nikos Aliagas s'est entretenu avec Mario Barravechia, finaliste de la "Star Academy 1", lors d'un live pour Welcome Magazine et s'est confié sur ce biopic sur Grégory Lemarchal : "Je ne joue pas. Je n'avais pas envie de jouer, de faire l'acteur. J'ai tourné une scène, une séquence importante dans ma vie, dans celle de Gregory et de sa famille. Celle où il gagne la Star Academy. C'était du mot-à-mot quasiment. C'était intense". Il a également fait part de sa première réaction en voyant Mickael Lumière : "Quand tu le vois arriver, Mickael Lumière... C'est un choc. En plus, il était humble. Il ne jouait pas Gregory, il savait qu'il lui ressemblait. On était en larmes. On était tous en larmes.". Nikos Aliagas s'est ensuite confié sur une scène mythique et bouleversante de ce biopic : "Sur le playback de Pourquoi je vis, pourquoi je meurs, on ne se parlait plus... C'était un choc. On s'arrêtait, on se regardait et on pleurait (...) J'avais l'impression que Gregory était là, qu'il se foutait de nous. Ils n'ont pas démérité, il y avait comme une religiosité sur le tournage. Quelque chose de respectueux et de sacré. Chacun avait conscience de la gravité de la vie de ce garçon qui, à ce moment-là, malgré tout ce qu'il avait vécu, écrivait son histoire et son destin.". L'émotion sera donc au rendez-vous.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people