Web

L’évasion très surprenante de plusieurs prisonniers brésiliens

L’évasion très surprenante de plusieurs prisonniers brésiliens

ZAPPING - Au Brésil, dans la ville de Fortaleza, des prisonniers de Patativa, une maison d’arrêt pour adolescents, ont essayé de s'évader d’une manière très particulière. Et le pire, c’est que ça a marché !

En Afrique, lors d’un safari, une lionne est allongée en regardant passer un troupeau de gnous. Elle attend le moment propice pour se jeter sur un de ces derniers mais ne saisit pas sa chance quand, tout à coup, un lion surgit de nulle part et attrape un gnou du premier coup. Une vraie leçon de chasse. Eduarda Henklein, une petite fillette de 5 ans, impressionne la toile grâce à ses talents impressionnants à la batterie. Elle parvient même à jouer la partition très complexe de la chanson Toxicity du groupe System of a Down.  Alors qu’il est au volant de sa voiture, un père américain tente de faire connaitre le vrai hip-hop de la fin des années 90 à son fils. Sur la chanson Ante Up (Remix) de M.O.P featuring Busta Rhymes et Remy MA, l’homme bouge comme un fou et ne cesse de secouer son fiston. Au Brésil, la pièce appelée Macaquinhoe fait scandale. Et pour cause, dans ce spectacle subventionné par l’état, les 8 acteurs sont entièrement nus et tournent en cercle avec chacun le doigt dans l’anus de celui de devant. Bizarre. Toujours au Brésil, dans la ville de Fortaleza, des jeunes prisonniers de la maison d’arrêt pour adolescents ont réussi à s’évader en escaladant le mur de l’enceinte en profitant de la confusion qu’avait provoqué une émeute. Grâce à la présence d’une voiture garée juste derrière le mur de la prison, ils ont tous pu sauter sans se faire trop mal.

Réagissez à l'actu people