Web

Les États-Unis dévoilent les premières images du raid pour abattre al-Baghdadi (vidéo)

Les États-Unis dévoilent les premières images du raid pour abattre al-Baghdadi (vidéo)

Lundi dernier, Donald Trump a annoncé en grande pompe la mort de Abou Bakr al-Baghdadi, leader de l'État islamique caché en Syrie. Les États-Unis ont dévoilé les premières images du raid sur son refuge. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

C'était le moment de gloire pour Donald Trump : lundi dernier, le président des États-Unis a tenu une conférence de presse (de plus de 40 minutes !) pour annoncer la mort de l'un des hommes les plus recherchés de la planète, le leader de l'État islamique Abou Bakr al-Baghdadi. Le chef djihadiste était réfugié dans un complexe du nord-ouest de la Syrie, qui a fait l'objet d'un raid des forces spéciales américaines en pleine nuit. Plusieurs terroristes ont été abattus avant que leur leader ne se fasse exploser selon le président des États-Unis, qui s'est empressé d'annoncer qu'il voulait faire publier les images du raid. De premiers extraits sont parus sur les réseaux sociaux.

Des images aériennes dignes d'un jeu vidéo

Il ne s'agit pas des fameuses caméras embarquées des membres du commando, mais les images du support aérien, un bombardier qui a attaqué le complexe juste avant que l'assaut ne soit donné par le raid. On peut voir l'appareil ouvrir le feu avec du petit calibre sur un groupe d'islamistes alignés, avec la voix d'un représentant de l'armée américaine qui explique ce que l'on voit. On peut ensuite voir un plan large du complexe dans lequel s'est retranché Abou Bakr al-Baghdadi avec son entourage, à la manière du raid qui avait vu le chef d'Al Qaïda Oussama Ben Laden être tué le 2 mai 2011. "Ceux qui sont sortis du bâtiment ont été fouillés pour des armes et des explosifs avant d'être mis à l'écart" explique la voix sur la vidéo. On voit ensuite un bombardement sur la zone qui disparaît complètement de l'image. "Ceux qui ont vu les images avant/après du complexe, il ressemble désormais à un parking avec de gros trous un peu partout désormais" explique-t-on. 

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people