Web

Le rappeur Gradur prend un élu FN en stop sans le savoir, la vidéo étonnante

Le rappeur Gradur prend un élu FN en stop sans le savoir, la vidéo étonnante

Depuis quelques jours, Gradur fait un véritable buzz sur les réseaux sociaux. En effet, fan de l’application Snapchat, le rappeur a filmé sa rencontre avec un auto-stoppeur de 24 ans. Alors que l’ambiance est très bon enfant dans le véhicule de Gradur, le jeune homme est en réalité un élu du Front national du nom d’Éric Richermoz. Des images hilarantes à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Grand fan de Snapchat, Gradur a offert à ses abonnés une scène totalement surréaliste et plutôt très drôle. En effet, sans le savoir, le rappeur a pris en auto-stop un jeune élu du Front national de 24 ans. Il s’agit d’un certain Éric Richermoz. Sur les images, Gradur demande ainsi à son nouveau passager s’il n’a pas peur de "monter avec des noirs et des arabes". Puis, l’interprète de "Bigo" lui trouve une ressemblance avec Manuel Valls tout en le surnommant Edouard. "Je peux pas le saquer Valls. (...) Il y a les élections de la gauche dimanche. Il va se faire virer Valls. (...) Il va récurer les chiottes de l'Assemblée nationale pendant cinq ans", a lancé le jeune homme. En effet, la vidéo a été tournée jeudi dernier.

"Je ne connaissais pas Gradur"

Interrogé par "Le Courrier Picard", l’élu FN, Éric Richermoz, a expliqué sa rencontre avec Gradur. "J’ai fait du stop jeudi soir, après une journée passée en commission au Conseil régional des Hauts-de-France, pour rentrer à Ablaincourt-Pressoir où se trouvait mon véhicule. Dans la voiture, les vannes ont fusé de part et d’autre, c’était un bon moment. Je ne connaissais pas Gradur, le rappeur qui a publié la vidéo qu’il tournait en conduisant, et il ne me connaissait pas. J’ai découvert la suite sur internet (…) J’avais vu que Gradur filmait et diffusait sur Snapchat, mais je pensais que cela aurait été vu par quelques amis à lui. Je ne savais pas qu’il avait une telle audience. Nous avons bien ri pendant ce trajet, c’est un bon souvenir et cela se voit."

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people