Web

Le Marseillais qui a menacé Daesh sur internet s’est "fait tirer dessus à la kalachnikov" (Vidéo)

   / 5  
Après sa vidéo buzz sur Daesh, ce Marseillais se sent menacé
1
Après sa vidéo buzz sur Daesh, ce Marseillais se sent menacé
Mohamed Henni explique qu'il se sent menacé
2
Mohamed Henni explique qu'il se sent menacé
Il affirme s'être fait tirer dessus à la kalachnikov
3
Il affirme s'être fait tirer dessus à la kalachnikov
Mohamed Henni lors de sa première vidéo
4
Mohamed Henni lors de sa première vidéo
Dans cette vidéo, il menace Daesh
5
Dans cette vidéo, il menace Daesh

Il y a quelques semaines, après que l’Etat Islamique ait proféré des menaces contre la ville de Marseille, un habitant de la cité phocéenne, Mohamed Henni, avait tenu à réagir dans une vidéo qui a fait le buzz sur internet. Aujourd’hui, cet homme affirme dans une nouvelle publication qu’il se sent menacé et qu’il s’est fait tirer dessus à la kalachnikov. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Au lendemain du terrible attentat de Nice, l’Etat Islamique avait de nouveau menacé la France dans une vidéo. Lors d’une mise en scène montrant une décapitation, deux terroristes déclaraient ainsi : "Regarde bien cette scène François Hollande, elle va bientôt arriver sur tes propres citoyens dans les rues de Paris, dans les rues de Marseille, dans les rues de Nice." Cette annonce avait provoqué de vives réactions chez les habitants de la cité phocéenne. Et parmi toutes, celle de Mohamed Henni a retenu l’attention des internautes. Ce dernier avait violemment menacé Daesh dans un langage bien fleuri. Sa vidéo a d’ailleurs était visionnée plus de 1,6 millions de fois.

"C’est un tir de Kalach"

Mais dans une nouvelle vidéo postée le 12 août sur Youtube et intitulée "On m'a tiré dessus, j'arrête les videos", ce Marseillais confie qu’il se sent menacé. "Les amis, j’ai une très mauvaise nouvelle pour vous par rapport aux vidéos. J’ai passé une semaine très agitée, je vais vous expliquer pourquoi". Sur les images, il s’approche de sa voiture et montre sur la carrosserie quelques chose qui semble ressembler à l’impact d’une balle. Puis, il ajoute : "Il y a deux, trois jours de cela, je me réveille pour aller au travail, je vois un impact de balle sur ma voiture, je pensais que c’était du neuf millimètres, finalement non. C’est un tir de Kalach", explique-t-il avant de s'énerver comme vous pouver le voir sur la vidéo.  

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people