Web

Laurent Ruquier furieux : Son altercation avec le "journaliste des Gilets jaunes" (vidéo)

Laurent Ruquier furieux : Son altercation avec le "journaliste des Gilets jaunes" (vidéo)

Publiée ce 8 mars, une vidéo filmée par le prétendu "journaliste des Gilets jaunes" et dans laquelle Laurent Ruquier s'énerve fait le buzz sur les réseaux sociaux. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Depuis vendredi 8 mars, une vidéo tourne en boucle sur les réseaux sociaux. Il s'agit de celle de Laurent Ruquier, qui se fait interpeller par un certain Marc Rylewski, autoproclamé "journaliste des Gilets jaunes". La spécialité de cet homme ? Filmer des personnalités publiques à leur insu et les interviewer en pleine rue sans leur demander leur avis. Ce dernier a déjà fait le buzz en postant notamment une vidéo dans laquelle il accuse Jean-Michel Apathie de "gagner des millions". Thomas Sotto, Léa Salamé, Stéphane Bern ou encore la ministre Nicole Belloubet ont également été questionnés face caméra, sans leur accord. Si certaines stars parviennent à garder leur calme malgré les interrogations intrusives et forcées, comme le célèbre présentateur de "Secrets d'Histoire", d'autres ont plus de mal à ne pas s'énerver. C'est notamment le cas de Laurent Ruquier, qui a vite perdu patience face au caméraman.

"Je vais appeler les flics"

"Laurent salut", commence Marc Rylewski en s'avançant vers l'animateur télé de 56 ans, téléphone braqué sur lui. "J'vais te péter la g***le", lâche le journaliste, furieux de se faire filmer. Décidé à en finir avec ce pseudo journaliste engagé pour la cause du mouvement de contestation, Laurent Ruquier s'en prend physiquement à lui et tente de faire tomber son portable. "Je vais appeler les flics", lance la figure emblématique des "Enfants de la télé". Éloigné de la caméra par un passant, Laurent Ruquier reprend sa course tandis qu'un homme s'avance face au prétendu journaliste. "Vous n'avez pas le droit de prendre les gens en photo. Vous arrêtez de l'agresser !", affirme celui qui explique être avocat.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people