Web

La vidéo d'une vieille dame maltraitée dans sa maison de retraite fait le buzz et lui permet d'être sauvée

La vidéo d'une vieille dame maltraitée dans sa maison de retraite fait le buzz et lui permet d'être sauvée

Les cas de maltraitances sur des personnes âgées et/ou handicapées ne sont malheureusement pas rares en France et à travers le monde. Au Chili, une vidéo montrant une vieille dame se faire violemment agresser par deux personnes dans sa maison de retraite a fait le buzz sur le net, permettant à la police d'intervenir et d'arrêter les agresseuses.

Le 29 septembre dernier, le tribunal a requis 12 mois de prison avec sursis à l'encontre de Brigitte Bayon, une aide-soignante de 55ans dans un EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). Elle est accusée de "violences habituelles sur personnes vulnérables n'ayant pas entraîné d'ITT (ndlr : Incapacité Totale de Travail)". Plusieurs collègues de cette aide-soignante ont dénoncé ses actes de maltraitance commis sur des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. A la barre, Brigitte Bayon s'est défendue en expliquant qu'elle agissait pour le bien des patients. Elle s'est ainsi notamment justifié sur le fait de les réveiller la nuit et ce en dépit des consignes "On ne peut pas se permettre de laisser des résidents souillés ou mal installés car c'est source d'escarres. Ça me fait très mal car je n'ai jamais voulu les punir, c'était pour les protéger"

Une vieille dame maltraitée dans sa maison de retraite

En France, un numéro national, le 3977, a été mis en place pour recueillir les signalements de maltraitances sur personnes âgées et handicapées. Mais, dans d'autres pays, les personnes âgées sont encore plus vulnérables face à ces mauvais traitements et agressions. Au Chili, une vidéo est en train de faire le buzz sur le web. On y découvre Maria Tapia, 84 ans, violentée par deux femmes dans sa maison de retraite. La vieille dame est attachée à un poteau et violemment giflée. Les images ont été filmées par un voisin ayant entendu les appels au secours de la pensionnaire de la maison de retraite. Il a ensuite posté la vidéo sur Facebook afin que les actes commis dans l'établissement soient rendus publiques et que les agissements de ces personnes soient arrêtés et punis. Quelques heures après la mise en ligne de cette vidéo, la police a arrêté les deux personnes qui ont agressé Maria Tapia. Le Senama (organisme chargé de la protection des personnes âgées au Chili) a ouvert une enquête sur cette maison de retraite.

Il s'avère qu'il s'agit d'un établissement clandestin. En effet, comme l'indiquent nos confrères de RFI, au Chili les tarifs des maisons de retraite sont bien trop élevées par rapport au salaire moyen touché par plus de la moitié de la population. Des personnes peu scrupuleuses ouvrent ainsi des maisons de retraites clandestines à des tarifs beaucoup moins élevés. Malheureusement, ces établissements ne sont pas aux normes et les résidents y sont confrontés à des conditions de vie très difficiles.

Réagissez à l'actu people