Web

La police iranienne tente d'écraser une femme parce qu’elle ne porte pas de voile (vidéo)

La police iranienne tente d'écraser une femme parce qu’elle ne porte pas de voile (vidéo)

Le 6 mai 2017, la page Facebook iranienne" My Stealthy Freedom" a publié une vidéo choquante, qui en dit long sur les conditions de la femme en Iran. Une femme est arrêtée par la police puisqu’elle ne porte pas le voile. Quelques instants après alors qu’elle traverse la rue, la voiture de police tente d’écraser la jeune femme. Plus d'informations sur Non Stop Zapping.

Le 6 mai 2017, "My Stealthy Freedom", une page Facebook protestataire contre le traitement discriminatoire des femmes en Iran a publié une vidéo glaçante, faisant état de la liberté des femmes dans le pays. En Iran "Une femme vaut la moitié d’un homme dans le droit à l’héritage, mais aussi dans un code pénal reposant sur la loi du Talion qui prône un châtiment équivalent au crime commis", comme le précise un article de "Médiapart". Tous les comportements des femmes sont encadrés, elles ne peuvent ni chanter, ni danser, ni pratiquer de sport librement. Le port du voile est imposé et controlé par les autorités. Mais certaines femmes tentent de briser les préjugés et les lois pour vivre librement. Un véritable risque dans ce pays comme le montre la nouvelle vidéo de la page de protestation "My Stealthy Freedom".

Le fourgon avance sur la jeune femme

Alors qu'une jeune femme se promenait dans les rues sans hijab la police l’a arrêté pour lui confisquer ses papiers. L’Iranienne a tenté de les reprendre dans le fourgon en vain. Elle s’est alors éloignée pour continuer son chemin. Puis traverse la route devant la voiture, quand d’un coup celle-ci démarre. La jeune femmeest percutée et tentede s’accrocher au capot de la voiture mais glisse sous la camionnette, toujours en train d’avancer. Une scène hors du commun, qui est pourtant le quotidien des femmes Iranienne persécutées et privées de toute liberté. La vidéo à vite fait sensation auprès de la communauté féminine iranienne, qui a commentée la scène sur la page facebook. Des messages de soutiens mais également des histoires similaires, de persécutions, partagées sur "My Stealthy Freedom": https://www.facebook.com/StealthyFreedom/?fref=ts. 

Par Elisa Huet

Réagissez à l'actu people