Web

KFC invente une crème solaire qui sent le poulet (vidéo)

   / 4  
KFC invente une crème solaire qui sent le poulet
1
KFC invente une crème solaire qui sent le poulet
Une pub complètement délirante
2
Une pub complètement délirante
George Hamilton interprète le Colonel Sanders
3
George Hamilton interprète le Colonel Sanders
Une pub KFC pour sentir et rôtir comme le poulet
4
Une pub KFC pour sentir et rôtir comme le poulet

KFC, la chaine de restauration rapide américaine spécialisée dans le poulet, fait le buzz depuis qu’elle a lancé sa nouvelle invention, la crème solaire qui sent le poulet. Non Stop Zapping vous dévoile la pub délirante de cette crème très spéciale !

KFC, la chaîne de restauration rapide américaine spécialisée dans le poulet, est en train de prendre un virage complètement inattendu. Connu pour ses poulets tendres ou épicés, KFC vient d’inventer un produit complètement loufoque. Pas sûr que même les inconditionnels de l’enseigne se ruent sur ce nouvel objet de l’entreprise du Kentucky car le concept peut dérouter. Donc pas question de Boxmaster, de Tower, de B.O.S.S ou de Bucket. Cette fois-ci, KFC se lance dans le domaine de la crème solaire.

KFC se lance dans la cosmétique

Cela fait maintenant plus de 60 ans que Kentucky Fried Chicken régale les papilles des aficionados du poulet frit et après avoir créé un vernis à ongles comestible au goût de poulet, la célèbre marque vient d’inventer une crème solaire qui sent le poulet. Tout cela aurait pu être une blague mais ça ne l’est pas du tout. Le site du fast-food en propose gratuitement et c’est un succès. Déjà plus de 3 000 bouteilles ont été commandées. La pub de ce produit, portée par l’acteur américain George Hamilton qui y interprète le rôle du Colonel Sanders, le créateur de la chaine, est complètement délirante et décalée. A tel point que le résultat ressemble plus à une parodie qu’à autre chose. C’est bien d’adorer le poulet mais de là à s’en mettre en vernis à ongles et à se badigeonner de crème solaire pour sentir comme une volaille rôtie, il y a des limites.

Par Paul Vanderhaegen

Réagissez à l'actu people