Web

Kaaris annonce l'annulation de son combat contre Booba, ce dernier le provoque sur Instagram (vidéo)

Kaaris annonce l'annulation de son combat contre Booba, ce dernier le provoque sur Instagram (vidéo)

Jeudi 19 septembre, Kaaris a annoncé dans une interview à L'équipe que son combat contre Booba était annulé. Le rappeur du 92 a aussitôt répliqué sur Instagram, assurant le contraire et provoquant son adversaire. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Verra-t-on un jour Booba et Kaaris dans une cage de MMA ? La question se pose un peu plus à chaque nouvelle révélation, alors que les deux rappeurs ennemis avaient décidé de régler leurs comptes sur un ring après la bagarre de leurs "crews" respectifs à Orly à l'été 2018. Depuis, ils se sont rendus compte que leurs fans étaient très impatients à l'idée de les voir s'affronter, mais que le combat allait être très difficile à organiser. Et pour cause : les combats de MMA sont toujours interdits sur le territoire français, même si le ministère des sports serait sur le point de donner l'aval pour une autorisation légale. L'idée d'un combat à l'étranger a alors fait son chemin, mais les choses pourraient avoir pris un nouveau virage ce jeudi.

"Il n'y a pas d'annulation, c'est le 30 novembre, on a les autorisations"

Kaaris a donné une interview au journal L'équipe dans lequel il annonce... que le combat est annulé : "J'ai décidé de mettre un terme à cette mascarade. Booba ne veut pas de ce combat. Il faut revenir à la réalité. C'est lui qui a lancé cette histoire de combat dans un octogone, façon MMA. Il y a six mois, j'avais déjà fait une vidéo où j'expliquais pourquoi ce combat ne pouvait pas se faire mais personne ne m'a écouté. Cette histoire a généré beaucoup d'excitation chez les gens. Mais aucun pays en Europe ne veut de cet événement" déclare-t-il. Booba lui a alors répondu dans une vidéo Instagram : "Alors toi tu fais des interviews dans L'Équipe où tu annules le combat comme ça ? Appelle ton avocat tout de suite ou change d'avocat, ce n'est pas toi qui décides de la salle, ce n'est pas dans le contrat. Si t'annules, il y a des pénalités et des 200, 300 000 ou 400 000 euros je ne sais plus... Tu ne pourras jamais payer, t'es cuit, t'es à sec, t'es personne. Tu vas prendre ton gros cul, tu vas aller t'entraîner, tu vas aller faire ton MMA, ta petite corde à sauter. (...) Tu vas aller t'entraîner comme tout le monde. Il n'y a pas d'annulation, c'est le 30 novembre, on a les autorisations. Hé cousin, crois pas que tu vas t'en sortir comme ça !" déclare le rappeur du 92. Reste à savoir lequel des deux aura raison et si on verra finalement ce combat tant attendu (par certains) 

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people