Web

Jungle de Calais : Deux journalistes agressés au couteau par des réfugiés (vidéo)

Jungle de Calais : Deux journalistes agressés au couteau par des réfugiés (vidéo)

La journaliste néerlandaise Maaike Engels a mis en ligne le week-end dernier une vidéo d’une agression dont elle dit avoir été victime en compagnie de son photographe alors qu’elle tournait un reportage sur la jungle de calais baptisé Welcome to the jungle. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Sale temps pour les journalistes. Vendredi, Non Stop Zapping vous racontait l’agression dont ont été victimes des journalistes s’étant rendus à Molenbeek, la ville d’origine de plusieurs terroristes impliqués dans les attentats terroristes du 13 novembre dernier, à Paris. Quelques jours après que Chakib Akrouh, le terroriste qui s’était fait exploser lors de l’assaut du Raid à Saint-Denis ait été identifié et qu’il ait été confirmé qu’il était lui aussi originaire de Molenbeek, des équipes de France 3 et RTL-TVI ont tenté d’entrer en contact avec l’entourage du kamikaze. Et ont été reçus plutôt fraichement : "C'est qui qui a sonné chez moi comme ça ? Qui a sonné ? Y'a des gens qui dorment ! Dégage !", crie un homme. "Est-ce que vous acceptez de nous parler ?", demande le journaliste avant de recevoir des coups de pied de la part des individus. "Dégage ! Je n’ai pas besoin ! Mon frère il est mort ! Casse-toi !". Frappés par plusieurs personnes, les journalistes avaient finalement décidé de se retirer.

"Des migrants du camp sont venus à notre secours"

Et depuis ce week-end, une autre affaire d’agression de journalistes fait le tour de la Toile. Cette fois-ci, il s’agit d’une journaliste néerlandaise, Maaike Engels, et de son photographe, Teun Voeten. En plein tournage à Calais pour un reportage baptisé Calais :welcome to the jungle, les deux reporters ont été agressés par trois réfugiés armés d’une bombe lacrymogène et d’un grand couteau. "Heureusement rien ne s’est passé parce que des migrants du camp sont venus à notre secours" explique  Maaike Engels en légende la vidéo Youtube montrant l’agression qu’elle a publiée. Contactée  par Nord Littoral, la journaliste a d’ailleurs tenu à rappeler que "dans chaque communauté, au milieu des gentils, il y a toujours des c****rds". Pas sûr tout de même qu’il s’agisse là d’une très bonne publicité pour les migrants.

Réagissez à l'actu people