Web

Il se prend pour un vampire et boit le sang de sa femme

Il se prend pour un vampire et boit le sang de sa femme

Michael Vachmiel se prend pour un vrai vampire. A 43 ans, cet Américain s’abreuve du sang de sa compagne et assure que cela procure des sensations « vivifiantes ».

Donner son sang est devenu un procédé assez commun dans la société moderne. Trois millions de français en donnent d’ailleurs un peu chaque année. Mais ils le font pour sauver des vies. Blut Katzchen, elle, offre régulièrement son sang à son compagnon du moment, Michael Vachmiel, pour une raison totalement différente. Ce Texan de 43 ans se prend en effet pour un vampire et s’abreuve donc du sang de sa girlfriend. Celle-ci n’est pas vampire mais se considère elle-même comme un ‘black swan’ (un cygne noir), c’est-à-dire quelqu’un qui accepte de donner son sang aux vampires.

"J'ai commencé à boire du sang peu après mon 13e anniversaire"

Pour Michael Vachmiel, alias Raven au sein de la communauté des buveurs de sang, boire du sang humain est vivifiant. "J’ai commencé à boire du sang peu après mon 13e anniversaire" révèle-t-il à nos collègues de Barcroft TV, "c’était comme une révélation, quelque chose dans mon esprit s’est réveillé". Sa compagnon Blut Katzchen précise elle en revanche qu’ils ne font évidemment pas ça avec n’importe qui : "Tu dois avoir un lien fort avec la personne qui se nourrit de toi. Michael et moi avons une relation très intime et je lui fais entièrement confiance" assure-t-elle.

La technique utilisée est en revanche évidemment très loin de celle des films d’horreur, Michael Vachmiel ne plantant pas ses dents au niveau de la carotide de sa compagne : "J’ai des instruments afin de faire couler le sang et Michael le boit lorsqu’il sort de mon corps. La coupure d’environ un centimètre de long ne doit pas être très profonde" explique la jeune femme. Vu comme des fous par la plupart des gens, Michael Vachmiel et Blutz Katzchen ne le seraient peut-être pas tant que ça. Du moins d’après le docteur John Mayer : "D’un point de vue physiologique, le sang renferme de nombreux nutriments qui peuvent donner un regain d’énergie. Alors, d’une perspective sexuelle, physiologique et même médicale, il est tout à fait probable que Michael puise réellement de l’énergie supplémentaire".

Réagissez à l'actu people