Web

Harcèlement sexuel : Une publicité pour un traducteur automatique fait polémique ! (Vidéo)

Harcèlement sexuel : Une publicité pour un traducteur automatique fait polémique ! (Vidéo)

Présenté au CES de Las Vegas, le petit appareil de traduction Ili a suscité l'enthousiasme sur les réseaux sociaux. Malheureusement, sa vidéo publicitaire est en pleine polémique. Sur les images, un homme utilise l'appareil pour draguer des Japonaises et tenter de les embrasser. Les internautes choqués, estiment qu'il s'agit de harcèlement sexuel. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Le nouvel appareil Ili est pour le moins révolutionnaire. Alors que de nombreux voyageurs ont déjà connu la barrière de la langue, ce traducteur autonome permet à son propriétaire d'obtenir une traduction immédiate de sa phrase. Pour cela il suffit de parler dans le micro dans une langue pour que les propos soient retransmis dans une autre. Pour sa première version, ili est capable de comprendre et de traduire l'anglais, le chinois et le japonais. Pour sa seconde version, la société Logbar a indiqué prévoir le français, le thaï et le coréen. Présenté cette semaine au CES de Las Vegas, l'appareil de traduction a suscité l'enthousiasme des internautes et des professionnels par ses promesses technologiques. Malheureusement, le spot publicitaire réalisé pour la promotion du produit a créé une véritable polémique.

 

Les internautes crient au harcèlement sexuel

 

Dans la vidéo, un anglais du nom de Dean décide d'utiliser son appareil pour embrasser des Japonaises dans la rue : "Je vais essayer d'embrasser des filles que je n'ai jamais rencontrées en utilisant cet appareil de traduction ili", explique t-il. Parcourant les rues de Tokyo, le jeune homme aborde des jeunes femmes leur expliquant grâce à son traducteur que c'est normal en Grande-Bretagne d'embrasser les jeunes femmes. Les réactions des femmes vont de la surprise à la gène, et une femme s'enfuit même en courant. Alors que Dean arrive à faire un bisou sur la joue d'une Japonaise, à la fin de la vidéo le jeune homme arrive à ses fins puisqu'une femme accepte finalement de l'embrasser.

Après la publication de la vidéo, les internautes se sont dits choqués estimant que cette publicité relève du harcèlement sexuel : "Cela fait longtemps que je n'ai pas vu une publicité aussi dégoûtante", "En tant que startup, vous devriez avoir honte. Ce n'est pas de la communication, c'est du harcèlement sexuel". D'autres internautes sont impressionnés par cette technologie mais regrettent qu'elle soit utilisée de cette manière. 

Réagissez à l'actu people