Web

Harcèlement sexuel : Un court-métrage amateur dans le métro fait le buzz (Vidéo)

   / 5  
Un court-métrage contre le harcèlement sexuel a été dévoilé sur les réseaux sociaux
1
Un court-métrage contre le harcèlement sexuel a été dévoilé sur les réseaux sociaux
Une femme se fait agresser dans le métro
2
Une femme se fait agresser dans le métro
L'homme lui fait des attouchements
3
L'homme lui fait des attouchements
Heureusement un autre passager lui vient en aide
4
Heureusement un autre passager lui vient en aide
La vidéo fait le buzz sur la Toile
5
La vidéo fait le buzz sur la Toile

Afin de dénoncer le harcèlement sexuel dans les transports en commun, un court-métrage amateur a été dévoilé sur les réseaux sociaux. Et en deux semaines, le clip a été vu plus d’un million de fois et connaît un véritable succès malgré une légère polémique. Une vidéo choc que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Les campagnes contre le harcèlement sexuel sont nombreuses tous les ans. Et après "Mettez-vous à sa place", une vidéo dénonçant le harcèlement en Egypte, ou encore une autre vidéo tournée à New-York, un court-métrage s’élève aujourd’hui contre le harcèlement sexuel en France. Sur les images, une jeune femme se retrouve dans le métro entourée de plusieurs hommes, puis doit faire face aux gestes déplacés de son voisin : "Aujourd’hui les filles, j’ai peur, peur de l’homme qui est à côté de moi", explique en légende la vidéo. "Dans la peau d’une fille" témoigne du sentiment qu’éprouvent de nombreuses femmes lors de leur trajet en transport en commun. Le réalisateur, François Philau, un ex-agent immobilier, a expliqué au Huffington Post avoir voulu réaliser ce court-métrage du "point de vue de la femme car c’est plus percutant Le ressenti des filles est plus intéressant".

Polémique sur l’agresseur

Mais alors que la vidéo fait un carton sur les réseaux sociaux, elle doit faire face à une polémique. Des nombreux internautes n’ont pas apprécié que l’agresseur de la vidéo soit un homme noir : "On a bien ri quand certains se sont demandé pourquoi l’acteur, qui avait forcément été choisi parmi des centaines d’autres, était black. En fait c’est moi ! C’était simplement plus pratique d’être assis à côté l’actrice pour la guider, car elle avait une caméra vissée sur sa casquette", a expliqué le réalisateur. Postée sur la page Facebook "The Good Mind" le 11 septembre dernier, la vidéo a été vue plus de 1,2 million de fois.

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people