Web

Grenoble : deux enfants sautent du 3e étage de leur immeuble pour échapper à un feu (Vidéo)

Grenoble : deux enfants sautent du 3e étage de leur immeuble pour échapper à un feu (Vidéo)

La vidéo est incroyable. On y voit deux enfants se jeter dans le vide pour échapper à un feu et être réceptionnés par des habitants en bas de l'immeuble. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Les faits se sont déroulés mardi 21 juillet à Grenoble, au 54 de la galerie d'Arlequin. Le feu a ravagé un appartement du 3e étage de la résidence avant de se propager aux étages supérieurs. Les habitants ont porté secours à deux enfants âgés de 3 et 10 ans précise Le Dauphiné, piégés dans leur appartement enflammes.

Les deux enfants se jettent dans le vide

Très vite des dizaines d'habitants du quartier se regroupent en bas de l'immeuble. La scène a été filmée par un témoin et diffusée sur Twitter. On y voit le plus grand lâcher le plus jeune par la fenêtre. Ce dernier atterrit dans les bras de plusieurs personnes amassées en bas. Puis c'est au tour du plus grand de se jeter dans le vide. Une scène à peine croyable.

Toujours selon "Le Dauphiné", les deux enfants s'en sont sortis indemne tandis que certains de leurs sauveurs ont eu des fractures aux bras. Quarante sapeurs-pompiers sont intervenus pour éteindre le feu. Le maire de la ville, Eric Piolle a tenu a remercier la bravoure des habitants dans un message posté sur Facebook. "Je tiens à féliciter les habitant-es de la Villeneuve qui ont effectué ce jour un sauvetage héroïque de deux enfants pris au piège dans leur appartement en feu. Main dans la main, ils ont permis aux deux petits de se sortir indemnes de ce drame. Fidèles à la tradition de solidarité et d’entraide de Grenoble, particulièrement vivace à la Villeneuve toute l'année comme nous l'avons vu pendant le confinement (distribution alimentaire, entraide de voisinage, concert au balcon...), c’est ensemble qu’ils ont pu secourir les enfants", écrit l'édile. Une histoire aurait pu tourner au drame mais qui finit bien.

 

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people