Web

Gérald Darmanin traité de "sale violeur" pendant l'hommage au père Jacques Hamel (Vidéo)

Gérald Darmanin traité de "sale violeur" pendant l'hommage au père Jacques Hamel (Vidéo)

Dimanche 26 juillet alors qu'il rendait hommage au prêtre assassiné, Gérald Darmanin a été accueilli par des insultes. Des manifestants ont hurlé "sale violeur" à son passage. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Ce dimanche 26 juillet, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est rendu à Saint-Etienne-du-Rouvray afin de rendre hommage au père Jacques Hamel, assassiné en pleine messe, il y a quatre ans par deux terroristes. Ce dimanche, une marche silencieuse ainsi qu'une messe ont été organisées à Saint-Etienne-du-Rouvray. Gérald Darmanin était sur place pour honorer la mémoire de cet homme de foi et pour rencontrer sa famille. Mais tout ne s'est pas pas passé comme prévu. Alors qu'il arrivait devant l'église avec le cortège, plusieurs personnes se sont mises à hurler "sale violeur" et ont brandi des pancartes "shame".  Ils ont assez vite été évacués par la sécurité, juste avant que le ministre ne commence son discours dans lequel il a salué "la bonté" du prêtre.

Accusé dans deux affaires

Gérald Darmanin a été nommé ministre de l'Intérieur alors qu'il est poursuivi dans deux affaires distinctes. La première date de février 2018 quand une habitante de Tourcoing a déposé plainte contre lui pour abus de faiblesse. La plaignante a expliqué s'être sentie obligée d'avoir des rapports sexuels avec lui. Les faits remontent à 2015 quand Gérald Darmanin était alors le maire de la commune. La deuxième est une affaire de viol qui a été récemment relancée par la justice alors que Gérald Darmanin avait bénéficié d'un non-lieu en 2018. Depuis sa nomination, de nombreuses associations féministes demandent sa démission. Pour l'instant il reste en poste car il a la présomption d'innocence avec lui, n'ayant pas été reconnu coupable de quoi que ce soit.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people