Web

Foie Gras : La nouvelle vidéo choc de L214 pour dénoncer les sévices sur les animaux

Foie Gras : La nouvelle vidéo choc de L214 pour dénoncer les sévices sur les animaux

A l'approche des fêtes, ce sont de nouvelles pratiques scandaleuses de l'industrie du foie gras qu'a voulu révéler au grand jour l'association L214. Deux vidéos ont ainsi été publiées pour montrer au grand public les conditions de vie et d'abattage des canes, des canetons mais également des canards reproducteurs, comme vous pouvez le voir dans ces vidéos que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

L'association de défense animale L214 est connue pour ses vidéos chocs notamment sur les conditions de vie et/ou d'abattage d'animaux destinés à la consommation. Alors que certains leur reprochent de faire de la propagande, la porte-parole de l'association Brigitte Gothière insistait lors d'une interview accordée à nos confrères du HuffingtonPost en octobre dernier, sur l'importance d'une vérification scrupuleuse de ces images : "Nous faisons des demandes de visite des abattoirs, nous montrons les images à des experts qui les regardent [...] Parfois, on se dit que ce n'est pas possible, on a envie de croire que ça ne peut pas se passer comme ça. Les gens qui mangent de la viande ne savent pas ce qui se passe derrière, ils ne connaissent pas les conditions sordides dans lesquelles ce qu'ils consomment est produit."

Des "sévices intolérables sur les animaux" dénoncés par L214

A l'approche des fête de fin d'année et après avoir dénoncer les pratiques scandaleuses de l'abattoir d'Alès il y a quelques mois, l'association L214 s'est à nouveau attaquée à l'un des mets stars des réveillons, le foie gras. En effet, alors que le gavage des oies et des canards est régulièrement pointé du doigt comme une pratique particulièrement violente, les militants se sont cette fois intéressés à l'enfer des couvoirs. Dans cette vidéo tournée en caméra caché, on découvre des employés d'une usine en train de trier de jeunes canards. Les petites femelles sont broyées vivantes car leur foie n'est pas intéressant pour la confection du foie gras (trop veineux, trop petit). "Ah il y en a un paquet c'est sûr ouais !" déclare un employé qui place une caissette pleine de canetons au-dessus d'une broyeuse. "Sur la feuille, je marque combien j'en détruis" poursuit l'employé. "Ca fait un paquet hein ! Là il y en  a 6 000, 7 000" commente la personne qui filme en caméra cachée.

L214 a également publié une autre vidéo dans laquelle on aperçoit les canards reproducteurs enfermés dans des cages minuscules où on prélève leur semance. Les canes sont quant à elles inséminées de force. Dans cette deuxième vidéo, on peut voir un homme tenté de tuer une cane par dislocation du cou. Malgré cette pratique brutale, l'animal est toujours vivant et subit d'atroces souffrances. L'association L214 a créé une pétition en ligne adressée au ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll et dénonçant les "sévices intolérables sur les animaux" exercés "loin des regards" par l'industrie.

 

Réagissez à l'actu people