Web

Des militants de la cause animale au coeur d'une polémique après avoir retiré un chiot à un mendiant

Des militants de la cause animale au coeur d'une polémique après avoir retiré un chiot à un mendiant

Postée le samedi 19 septembre dernier, une vidéo est en train de faire le buzz sur le web. Sur ces images, on peut découvrir deux individus s'en prendre à un sans-abri pour lui prendre son chien. L'un de ses individus est le président de l'association Cause animale Nord. Il explique que le chiot était drogué par le mendiant qui appartiendrait à la communauté Rom selon lui.

On dit souvent que le chien est le meilleur ami de l'homme. De nombreux sans-abri établissent avec leurs animaux à quatre pattes une relation fusionnelle. La présence de leurs fidèles compagnons leur permet d'affronter la dureté de leur quotidien et bien souvent, ils font passer les besoins de leurs chiens avant les leurs. Mais, il existent également des personnes qui mendient avec des chiens volés (souvent des chiots) afin d'attendrir les passants et parfois de vendre les animaux en toute illégalité. Un trafic contre lequel luttent les associations de défense de la cause animale.

"J'ai constaté de moi-même que le chien n'était pas dans son état normal"

Récemment, trois militants ont pris un chiot à un mendiant qui se trouvait sur un trottoir parisien. "En marge d'une manifestation pour le droit des animaux qui se tenait à Paris, samedi 19 septembre, une dame est venue nous voir. Elle nous a dit qu'un Rom mendiant avait un chiot drogué avec lui. J'ai constaté de moi-même que le chien n'était pas dans son état normal" explique Anthony Blanchard, président de l'association Cause animale Nord. Mais, ces personnes se retrouvent aujourd'hui au coeur d'une vive polémique.

En effert, de nombreux internautes ont été choqués par une vidéo montrant deux individus violenter le sans-abri pour récupérer le chiot. Les militants n'ont pas le droit d'intervenir dans ce genre de cas, seules les forces de l'ordre peuvent le faire. L'association précise dans ses annonces sur sa page Facebook que la petite chienne qu'ils ont nommé Vegan a été retirée à un Rom. Or, Anthony Blanchard s'est fait remarquer dans le passé pour des propos racistes à l'égard de la communauté rom. Une pétition à l'encontre de l'association a été lancée et elle réunit déjà plus de 10 000 signatures.

 

Face à toutes ces attaques, l'association Cause animale Nord a publié le communiqué suivant sur sa page Facebook :

"Suite à la vidéo qui circule concernant notre intervention à Paris du 19 septembre lors de la marche laissons leur peau aux animaux. La vidéo montre uniquement un instant de notre intervention, le chiot de 2 mois non identifié, non vacciné, en toute illégalité par rapport à la législation française se trouvait sur le trottoir parisien, un chiot qu’un rom avait drogué afin que celui-ci reste calme et ne bouge pas.

Le chiot était complétement amorphe, les pupilles dilatées, on peut également constater sur la vidéo que les cris du chiot ne sont pas normaux. Le rom qui détenait le chiot pas en règle n’a pas hésité à l’ empoigner au risque de le tuer.

Nous savons à quel point la présence d’un animal est important pour les personnes à la rue, c’est le seul et unique lien qu’ils leur restent avec la société. Par ailleurs, nous faisons des actions dans ce sens pour les aider mais nous ne pouvons pas cautionner l’exploitation et la maltraitance des animaux à des fins mercantiles."

 

Suite à la vidéo qui circule concernant notre intervention à Paris du 19 septembre lors de la marche laissons leur peau...

Posted by Cause Animale Nord on mardi 22 septembre 2015

 

Réagissez à l'actu people 1
Par France | le Jeudi 24 Septembre - 11:35
Cause animale Nord
Cette association a eu entièrement raison de retirer ce pauvre chiot à ce mendiant drogué. Les animaux sont des êtres sensibles et non pas des objets. Il est honteux et navrant que les mendiants s'en servent pour seulement attirer la compassion des passants. Je soutiens pleinement cette association qui défend la cause animale.
0