Web

Coronavirus : la punchline de Zlatan Ibrahimovic pour sensibiliser aux gestes barrières (vidéo)

Coronavirus : la punchline de Zlatan Ibrahimovic pour sensibiliser aux gestes barrières  (vidéo)

Zlatan Ibrahimovic fait autant parler de lui pour ses prouesses sur les terrains de football que pour ses déclarations parfois surprenantes. Jeudi 29 octobre, le sportif a posté un clip sur ses réseaux sociaux afin de sensibiliser aux gestes barrières en cette période de crise sanitaire.

Il est la star du Milan AC. Zlatan Ibrahimovic, 39 ans, a été l’attaquant vedette du PSG pendant plusieurs saisons et évolue désormais dans le championnat italien. Le pays est durement touché par la pandémie de coronavirus comme ses voisins d’Europe. Jeudi 29 octobre le footballeur, qui a lui-même été contaminé par la covid-19 il y a plusieurs semaines, a participé à une campagne de sensibilisation au port du masque lancée par la région de Lombardie. Et pour faire passer le message, Zlatan a fait ce qu’il fait de mieux : il fait du Zlatan ! Au programme de la vidéo postée sur son compte Instagram : le footballeur, une punchline et un masque.

"Tu n’es pas Zlatan, ne défie pas le virus"

"Le virus m’a défié et j’ai gagné". La première phrase met dans l’ambiance. Puis Zlatan Ibrahimovic continue avec une punchline : "Mais tu n’es pas Zlatan, ne défie pas le virus ! Respecte les règles, la distanciation et le port du masque, toujours. Nous gagnerons". Ainsi, il sensibilise aux gestes barrières nécessaires pour limiter la propagation du coronavirus. Sur la vidéo, celui qui s’est notamment illustré aux Etats-Unis chez les Los Angeles Galaxy est filmé sur une terrasse surplombant la ville de Milan. A la fin de la vidéo, le sportif suédois montre l’exemple et porte son masque. Depuis la fin du confinement en Lombardie, la région est touchée par une forte augmentation du nombre de cas positifs. Contrairement à la France qui est reconfinée depuis jeudi 29 octobre minuit, l’Italie n’a pas annoncé de telles mesures.

Par Valentine V.

Réagissez à l'actu people