Web

Canada : Une petite fille attrapée et emportée dans l’eau par une otarie, la vidéo choc

Canada : Une petite fille attrapée et emportée dans l’eau par une otarie, la vidéo choc

C’est une scène à peine croyable, filmée par un étudiant, Michael Fujiwara, dans le port de Richmond, près de Vancouver, à l’ouest du Canada. Une petite fille s’est fait attraper et entraîner dans les eaux du port par une otarie. Plus de peur que de mal, la petite fille est saine et sauve. Plus d'informations à découvrir sur Non Stop Zapping.

Une petite fille s’est fait une grosse frayeur à Richmond, près de Vancouver au Canada. Alors que les touristes étaient sur le ponton du port, une otarie a fait son apparition, devenant l’attraction des visiteurs. Ils ont essayé d’attirer l’attention du mammifère, pour qu’elle se rapproche au plus près du ponton. Une petite fille s’est alors avancée, fascinée et émerveillée par l’otarie. Elle n’avait pas l’air effrayé malgré la première tentative d’attaque de l’animal. Elle s’est alors assise sur la petite barrière au bord du ponton, en quelques fractions de seconde, l’otarie l’a attrapée par sa robe blanche pour l’attirer dans l’eau du port, avec une violence inouïe. La scène a été filmée par un étudiant, Michael Fujiwara, qui l’a mise en ligne sur "YouTube" tout de suite après, d’après "CBC News".

Plus de peur que de mal pour cette attaque unique 

L’histoire se finira miraculeusement bien pour la petite fille. Instantanément un homme a plongé pour venir en aide à la fillette et la sortir de cet enfer. Le mystérieux sauveur, a pu sortir la petite fille de l’eau très rapidement et la rendre à ses parents, certes trempée mais sans aucune blessure. Le bon samaritain n’a reçu aucun remerciement de la famille qui, apeurée a pris la fuite immédiatement sans dire un mot. Un comportement agressif de l’otarie qui a choqué les visiteurs et même les réseaux sociaux suite à la diffusion de la vidéo. Un spécialiste des mammifères marins a voulu expliquer le comportement soudain de celle-ci : "Il s’agissait d’une otarie de Californie", une espèce qui supporte mal d’être dérangée. Selon l’expert, l’animal aurait pris la robe blanche de l’enfant pour de la nourriture.

Par Elisa Huet

Réagissez à l'actu people