Web

#Balancetonporc : La journaliste à l’origine du hashtag se confie (Vidéo)

#Balancetonporc : La journaliste à l’origine du hashtag se confie (Vidéo)

Suite au scandale Harvey Weinstein, la journaliste française Sandra Muller a décidé de créer le hashtag #Balancetonporc pour permettre aux victimes de harcèlement sexuel de s’exprimer sur les réseaux sociaux. Un véritable succès. Non Stop Zapping vous en dit plus.

"Toi aussi raconte en donnant le nom et les détails d’un harcèlement sexuel que tu as connu dans ton boulot. Je vous attends", suite au scandale Harvey Weinstein, c’est par cet appel que la journaliste française Sandra Muller a lancé le hashtag #Balancetonporc qui a fait un véritable buzz ce week-end sur les réseaux sociaux. "Je trouvais que c’était un nom extrêmement fort, c’était limite vulgaire, mais qui dit vulgaire dit populaire", a confié Sandra Muller sur "LCI". Ainsi, des milliers de témoignages de victimes de harcèlement sexuel dans le monde des médias, de l'audiovisuel, du cinéma de l'édition ou encore de la politique ont afflué. "La dénonciation n’est pas de la délation, les enjeux sont totalement différents. On est obligés de donner des noms si on veut se faire respecter, si on veut arrêter ça. Et surtout, ce n’est pas parce que j’ai créé un hashtag "balance ton porc" que je vais faire un méchoui géant", a ajouté Sandra Muller.

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people