Web

Attentats de Paris : Les yeux bandés, un musulman attend des "câlins de confiance" à République

Attentats de Paris : Les yeux bandés, un musulman attend des "câlins de confiance" à République

Depuis les attentats de vendredi, et comme après chaque attaque, de nombreux musulmans s'insurgent contre les amalgames qui sont fait entre eux et les terroristes. Pour montrer que qu'il n'avait rien à voir avec les membres de Daech, un jeune homme s'est placé les yeux bandés sur la place de la République à Paris, attendant que les passants le prennent dans leurs bras. Un beau moment de fraternité à (re)découvrir dans cette vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Ce vendredi 13 novembre, la France était une nouvelle fois attaquée par des terroristes se revendiquant de l'Etat Islamique. Au lendemain de ces attentats sanglants, France 2 ne souhaitait pas diffuser l'émission On n'est pas couché enregistrée quelques jours plus tôt. A la place, la chaîne a demandé à Laurent Ruquier et à ses chroniqueurs Léa Salamé et Yann Moix d'animer un programme spécial intitulé On est solidaires. Ils ont ainsi reçu plusieurs invités issus du monde de la politique mais aussi des artistes, des sportifs, etc.

Tous ont tenu à rendre hommage aux victimes de ces terribles attaques. Ainsi, l'acteur-réalisateur Manu Payet a déclaré : "Je suis venu par simple solidarité, c’est ma maigre contribution de ce que je peux apporter. J’ai joué au Bataclan mon spectacle (…) Je me suis senti très touché par ce qui s’est passé hier soir aussi parce que j’ai joué au Bataclan, mais j’ai bu des verres au Carillon, j’ai déjeuné au petit Cambodge, je vivais dans ce quartier donc voilà je suis venu apporter ma petite contribution et disons que je ne pouvais pas ne pas être là."

Celui que l'on a pu voir récemment à l'affiche du film Un début prometteur a également souhaité souligner qu'il ne faut pas que les musulmans soient la cible d'amalgames : "Et je rejoins aussi ce qu’a dit Yann Moix tout à l’heure quant à nos compatriotes musulmans aux côtés desquels il faut se tenir debout. Parce que ceux qui vivent leur foi de manière belle, sereine, altruiste, normale seront encore une fois regardés, pointés du doigt demain et on ne peut pas tolérer ça". 

"Je vous fais confiance, et vous ? Alors faites moi un câlin !"

Comme après chaque attentat commis par des extrêmistes islamistes, de nombreux musulmans ont en effet condamné les attaques du vendredi 13 novembre et tenu à montrer que leur religion n'était pas celle prônée par les terroristes. Ce lundi 16 novembre, un jeune homme de confession musulmane a notamment décidé de se rendre place de la République à Paris, où se réunisse de nombreux parisiens voulant rendre hommage aux victimes. Là, il a disposé deux pancartes sur lesquelles était écrit "Je suis musulman et on dit de moi que je suis terroriste" et "Je vous fais confiance, et vous ? Alors faites moi un câlin !" Il s'est ensuite bandé les yeux et a ouvert les bras, espérant que des passants lui feraient des câlins.

Le jeune homme n'a pas été déçu puisqu'ils ont été nombreux à le prendre dans leurs bras. Un beau moment de communion qui l'a profondément touché et qui était inspiré d'une initiative semblable vue au Canada après les attentats de janvier.

 
 

Réagissez à l'actu people