Web

Attentats de Paris - Assaut à Saint-Denis : Un habitant filme les premiers coups de feu

Attentats de Paris - Assaut à Saint-Denis : Un habitant filme les premiers coups de feu

C'est à un réveil plutôt très inquiétant auquel ont eu droit les habitants de Saint-Denis ce mercredi 18 novembre. En effet, les forces de l'ordre ont mené aux alentours de 4h30 une opération antiterroriste très importante, visant Abdelhamid Abaaoud, "cerveau" des attentats de vendredi. C'est donc les coups de feu qui ont réveillé les habitants comme en témoigne cette vidéo filmée par un homme à sa fenêtre et que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Ce mercredi 18 novembre, les forces de l'ordre ont mené une importante opération antiterroriste à Saint-Denis. Ils ont en effet lancé un assaut visant deux appartements dans lesquels étaient hébergés des personnes liées aux attentats de vendredi 13 novembre. Cette opération visait principalement Abdelhamid Abaaoud, "cerveau" présumé des attaques alors que tout le monde pensait ce dernier en Syrie.

Sept personnes ont été arrêtées au total : trois hommes retranchés dans l'un des appartements et qui ont été extraits par le Raid avant d'être placés en garde à vue, deux personnes arrêtées dans des appartements voisins, et enfin un homme et une femme qui ont été interpellés non loin. Parmi ces personnes qui ont été arretées se trouvent l'homme qui explique avoir hébergé deux personnes "qui venaient de Belgique" dans son appartement de Saint-Denis. "Un ami m'a demandé d'héberger deux de ses potes pour quelques jours" a-t-il indiqué à l'AFP avant d'ajouter "J'ai dit qu'il n'y avait pas de matelas, ils m'ont dit 'C'est pas grave'. Ils voulaient juste de l'eau et faire la prière. [...] Je n'étais pas au courant que c'était des terorristes"

Un habitant filme le quartier de Saint-Denis dans lequel a eu lieu l'assaut

C'est vers 4h30 ce matin que l'assaut a été lancé par le Raid et la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire. Il a très vite fallu "rassurer" les habitants de Saint-Denis en expliquant qu'il ne s'agissait pas d'une nouvelle attaque, mais d'une opération antiterroriste. Mais, cela signifiait tout de même que le quartier en question était très dangereux. Les habitants étaient donc invités à rester chez eux, à ne pas tenter de sortir notamment pour aller travailler. "Les écoles de la ville seront ouvertes, à l'exception de la zone concernée par l'intervention" a précisé la mairie de la ville sur Twitter. Plusieurs établissements, publics comme prviés, ont donc été fermés "jusqu'à nouvel ordre" comme l'a souligné le servicec de presse du ministère de l'Education nationale, tels que l'IUT, la Maison de la Légion d'Honneur, le collège Elsa-Triolet et de nombreuses écoles maternelles et primaires.

Peu après le début de l'assaut, un habitant s'est mis à sa fenêtre et a filmé le quartier. Dans sa vidéo qu'il a ensuite posté sur Youtube, on entend des coups de feu en continu, ce qui permet de comprendre dans quel contexte les habitants de Saint-Denis se sont réveillés ce matin.

Réagissez à l'actu people