Web

Attentats de Bruxelles : La capitale belge vidée de ses habitants après les attaques (Vidéo)

Attentats de Bruxelles : La capitale belge vidée de ses habitants après les attaques (Vidéo)

Alors que Bruxelles a été la cible de plusieurs attentats mardi 22 mars 2016, de nombreux témoins ont publié sur les réseaux sociaux des vidéos et notamment grâce à l’application Périscope. Et dans l’une d’entre elles, une personne filme les rues vides de la capitale belge après les attaques. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Plus de 24 heures après les terribles attentats qui ont frappé Bruxelles, un nouveau bilan des victimes vient d’être annoncé. Selon le procureur  belge, Frédéric Van Leeuw, il y a 31 morts et 270 blessés. Mais ces chiffres pourraient malheureusement évoluer a-t-il précisé. Le premier ministre Manuel Valls avait annoncé peu avant que dix Français comptaient parmi les blessés dont quatre dans un état grave. Le niveau 4 est toujours maintenu en Belgique. "Le caractère imminent de la menace est réel. Des individus associés aux attentats d’hier sont encore dans notre pays, et n’ont pas encore été interpellés", a notifié le parquet belge. De son côté, l’enquête avance. En effet, deux terroristes ont été formellement identifiés. Il s'agit des frères Ibrahim et Khalid El Bakraoui. Le premier a déclenché sa bombe à l’aéroport alors que son frangin s’est fait sauter plus tard dans le métro.

Bruxelles, ville fantôme

Dans un ordinateur retrouvé dans une poubelle lors de plusieurs perquisitions dans le quartier de Schaerbeek, le procureur a annoncé qu'Ibrahim El Bakraoui avait laissé une sorte de testament dans un fichier audio. Il y explique "ne plus savoir quoi faire", "être recherché de partout". Se sentant "cerné de toutes parts", il dit devoir "être dans la précipitation", car "s'il s'éternise, il risque de terminer à côté de lui dans une cellule". Les enquêteurs pensent que "lui" est Salah Abdeslam, arrêté il y a quelques jours dans le quartier de Molenbeek. L’identité du deuxième kamikaze de l’aéroport est encore inconnue alors qu’un quatrième homme en fuite est activement recherché et pourrait être Najim Laachraoui, soupçonné d'être l'artificier des attaques du 13 novembre et de celles de Bruxelles. Et immédiatement après ces attentats, Bruxelles s’est transformée en ville fantôme comme le montre une vidéo tournée sur l’application Périscope par un habitant. 

Réagissez à l'actu people