Web

Arnold Schwarznegger violemment agressé en Afrique du Sud (vidéo)

Arnold Schwarznegger violemment agressé en Afrique du Sud (vidéo)

Samedi 18 mai, l'acteur américain et ancien gouverneur de Californie Arnold Schwazenegger a été violemment agressé par un homme en Afrique du Sud alors qu'il assistait à un concours de corde à sauter. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Arnold Schwarzenegger a passé un très mauvais moment en Afrique du Sud. L'acteur américain, célèbre pour son rôle mythique du "Terminator" dans la saga de James Cameron, s'est rendu dans le pays africain pour l’Arnold Classic Africa à Johannesburg, un festival annuel intersports qu'il organise et dont il faisait partie du jury. Désormais âgé de 71 ans, "Schwarzi" n'a pas manqué de donner une séance de dédicaces aux nombreux fans qui assistaient à la compétition. Mais alors qu'il prend des selfies avec la foule, un homme surgit soudain derrière lui et lui assène un violent coup de pied dans le dos, envoyant l'acteur hors champ. 

"Je suis content que cet idiot n'ait pas interrompu mon Snapchat"

Une agression complètement WTF d'un déséquilibré que tout le monde a du mal à expliquer pour le moment. Arnold Schwarzenegger a donné des nouvelles rassurantes sur les réseaux sociaux, assurant qu'il en fallait plus pour faire tomber ce colosse autrefois élu Mister Univers : "Merci pour vos préoccupations, mais il n’y a pas de quoi s'inquiéter. Je pensais juste être bousculé par la foule, ce qui arrive souvent. J’ai seulement réalisé que j’avais reçu un coup de pied quand j’ai vu la vidéo. Je suis content que cet idiot n'ait pas interrompu mon Snapchat" a-t-il déclaré. L'agresseur n'en serait pas à son coup d'essai selon les autorités de Johannesbourg, qui ont précisé que l'acteur n'avait pas porté plainte. Difficile de savoir en revanche ce qu'il hurle à la fin de la vidéo, certains internautes optant pour "I need another kidney" ("J'ai besoin d'un nouveau rein") tandis que d'autres pensent entendre... "I need a Lamborghini".

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people