Web

Alep : Un drone survole la ville entièrement dévastée par les bombardements, les images chocs (Vidéo)

Alep : Un drone survole la ville entièrement dévastée par les bombardements, les images chocs (Vidéo)

Alors que la ville d’Alep est sur le point d’être reprise aux rebelles par les forces de l’armée de Bachard-al-Assad, les images d’un drone survolant ce qu’il reste de la ville montre la violence des plus de quatre années de conflits. De la grande ville syrienne, il ne reste que des ruines. Non Stop Zapping vous montre les images.

Mi-novembre, le gouvernement de Bachar-al-Assad et son armée ont entrepris de reprendre la ville d’Alep des mains des rebelles. Depuis près de quatre ans et demi, les forces anti-gouvernementales, soulevées contre le pouvoir du dirigeant syrien, se battent pour l’emporter sur l’armée loyaliste. L’offensive, lancée par le régime appuyé de son allié russe le 15 novembre dernier, est sur le point d’aboutir avec la récupération des quartiers est d’Alep.

 

De très nombreux civils vivent encore dans les quartiers de la plus grande ville syrienne, pris au piège par les affrontements armés. Plusieurs tentatives d’évacuations ont été entamées depuis plusieurs mois, sans succès. ‘’Au lieu de l’évacuation promise, ils ont été visés par des raids aériens intensifs’’, écrit le Monde alors que de nombreux échos d’exécutions sommaires de civils, de femmes et d’enfants, remontent jusqu’au continent européen.

 

Alep écrasée sous les bombes

 

Les exactions commises à Alep ces derniers jours s’apparentent à des ‘’crimes contre l’humanité’’ pour le gouvernement français. Le Haut-Commissariat de l’Onu s’est lui-même alarmé des assassinats sommaires de civils, déjà très durement éprouvés par des bombardements incessants. ‘’En tout, hier soir, nous avons reçu des informations indiquant que des forces pro-gouvernementales avaient tué au moins 85 civils, dont 11 femmes et 13 enfants’’, écrivait-il le 13 décembre.

 

Alors que la reprise de la ville d’Alep pourrait signer la fin du conflit en Syrie, les images qui parviennent d’Alep ne sont que désolation. L’agence Reuters s’est procuré des images prises par un drone survolant la ville d’Alep. Des rues désertées, des bâtiments en lambeaux et des ruines. Ne restent plus que quelques voitures et civils, encore pris au piège sous d’épais nuages de fumée provoqués par les récents bombardements. Selon plusieurs médias européens, l’évacuation des civils auraient finalement démarrée ce 15 décembre. Habitants et combattants ont été acheminés vers des territoires rebelles, non sans mal puisque les ‘Casques Blancs’’, ces civils venant au secours de la population, déploraient déjà avoir été par des tirs de missiles de l’armée syrienne. 

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people