Web

Affaire Théo : Yves Rénier raconte le comportement ''hard'' des policiers (Vidéo)

Affaire Théo : Yves Rénier raconte le comportement ''hard'' des policiers (Vidéo)

Yves Rénier sera l’invité d’Eric Dussart et de Jade sur RTL dimanche 26 février. Au cours de son interview, l’acteur est revenu sur l’affaire du jeune Théo, violemment agressé lors d’une interpellation au mois de février. Pour Yves Rénier, la police est capable d’actes plus ‘’hard’’ encore. Non Stop People vous en dit plus.

Il est l’inoubliable interprète du Commissaire Moulin, série diffusée depuis 1976 à la télévision. Yves Rénier reprend le rôle en 1989 et s’est depuis imposé comme le flic le plus célèbre de France. Un peu disparu des écrans radars ces dernières années, l’acteur sera prochainement de retour sur le petit écran, côté réalisateur cette fois. Yves Rénier a prévu d’adapter en téléfilm l’affaire Patrick Dils, l’une des plus graves erreurs judiciaires françaises. Le jeune Patrick Dils était accusé d’avoir assassiné deux enfants et passera 13 ans sous les verrous avant d’être finalement acquitté en 2002. "Pendant longtemps, on l’avait présenté comme un coupable, donc pour moi il était coupable. Ce qui m’intéresse,c’est ce double parcours de ce gamin qui rentre en prison et qui va se transformer en papillon, mais il va mettre 15 ans. Et d’un autre côté, celui de cette mère courage qui va se révéler", expliquait à RTL Yves Rénier.

"À l’époque, les policiers faisaient des trucs plus hard"

L’acteur sera de nouveau à l’antenne de RTL ce dimanche 26 février. Fasciné par les affaires policières, et connu pour ne jamais faire preuve de langue de bois, Yves Rénier est revenu sur l’affaire Théo. L’histoire de ce jeune homme violé lors d’une interpellation à Aulnay-sous-Bois a secoué l’opinion française et provoqué la colère et de nombreux débordements en banlieue parisienne au début du mois de février. Yves Rénier, lui, se dit "pas étonné du tout" de la violence reprochée aux policiers. Pour l’acteur, la police est capable d’actes très durs. "À l’époque où je le faisais (tenir le rôle du commissaire Moulin, ndrl), les policiers faisaient des trucs plus hard (...) J’avais des conseillers police quand je tournais. Quand ils prenaient un dealer ou un mec qui se shootait, ils le mettaient à poil dans le commissariat, à genoux sur une règle, deux bottins dans les mains, et quand il n’arrivait pas à tenir, il lui filait des coups de règles...", explique l’acteur. Avant d’ajouter, ‘’je ne vous explique pas la suite, parce que c’est trop hard’’.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people