TV

Zone Interdite : Surdiplômée, elle ment sur son CV pour trouver un emploi (Vidéo)

Zone Interdite : Surdiplômée, elle ment sur son CV pour trouver un emploi (Vidéo)

Depuis quelques années, le constat est effarant. En effet, plus de 40% des personnes possédant un Bac +5 se retrouvent au chômage, un an tout juste après l’obtention de leur diplôme. Alors afin de trouver un emploi, certains sont capables de tout, et même de mentir sur leur CV, en effaçant certains diplômes ! Non Stop Zapping vous en dit plus.

Alors que l’on pousse toujours les jeunes à faire de brillantes études, ces derniers se retrouvent depuis quelques années, face à un mur. En effet, depuis quelques années maintenant le constat est clairement alarmant. Selon une récente étude, 40% des personnes possédant un Bac +5 se retrouvent au chômage un an après l’obtention de leur diplôme. Une réalité difficile à accepter pour ces jeunes qui après des années passées sur les bancs de l’école, ne rêvent plus qu’à une chose, entrer dans la vie active. Et si les espoirs sont nombreux à la sortie de l’école, la réalité quant à elle les rattrape bien vite. C’est notamment le cas de cette jeune femme de 25 ans. Fraîchement diplômée, Mélissandre n’arrive pas à trouver d’emploi dans sa branche. Alors afin de pouvoir avoir une rentrée d’argent malgré tout, la jeune femme cumule les petits boulots depuis l’obtention de son Master 2.

"j’ai pas le choix si je veux être appelée"

Mais après avoir enchainé des jobs qui n’avaient rien à voir avec ses études, Mélissandre s’est relancé dans sa recherche d’emploi. Visiblement bien trop qualifiée pour les annonces qu’elle consulte, Mélissandre a dû trouver une stratégie bien singulière afin de trouver du travail. En effet, la jeune femme de 25 ans est obligée d’effacer ses deux dernières années d’études, afin de pouvoir enfin intéresser les entreprises. "Pendant un an, j’ai eu zéro retour, on se remet en question. On a même plus l’envie de postuler, on sait que l’on ne va pas être rappelé. J’ai deux CV. Un CV complet où on retrouve le Master 2, toutes mes expériences ou presque. Et j’ai le CV qui fait mal au cœur. On retrouve le DUT, la licence, mais on ne retrouve pas le Master. Il manque deux ans de ma vie dessus, mais j’ai pas le choix si je veux être appelée."

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people