TV

Zap TV : Martin Weill ému, François Bayrou demissionne…

Zap TV : Martin Weill ému, François Bayrou demissionne…

Cette semaine encore, la télévision a été mouvementée par des séquences phares. Tandis qu’Emmanuel Macron se faisait enfin interviewer à vélo par Paul Larrouturou, le gouvernement d’Edouard Philippe s’effritait un peu plus avec le départ de François Bayrou. Dans "Quotidien", Martin Weill a tenu à rendre hommage à un fixeur irakien tué lors d’une explosion. Non Stop Zapping vous propose de revivre les moments les plus forts de la télévision cette semaine.

Cette semaine dans "Quotidien", le jeune reporter politique Paul Larrouturou gagnait enfin son bras de fer contre Emmanuel Macron en réussissant à faire arrêter la balade à vélo du président de la République afin de l’interviewer. Une entrevue dans un contexte plus que cocasse ! Toujours dans le monde politique, le mercredi 21 juin pour la fête de la musique, François Bayrou faisait un départ du gouvernement en fanfare et il démissionnait de ses fonctions de garde des Sceaux.

Hommages, départs et émotion

Mais un vent d’émotion s’est aussi emparé de la télévision française cette semaine. Le mardi 20 juin, le journaliste de "Quotidien" Martin Weill a rendu un bouleversant hommage à Bakthtiyar Haddad, un fixeur irakien – à savoir un contact local qui aide les journalistes sur place – tué dans l’explosion d’une mine à Mossoul avec un autre journaliste français, Stéphan Villeneuve. Dans un esprit un peu plus léger, Anne-Sophie Lapix présentait le jeudi 22 juin sa dernière émission de "C à Vous". L’animatrice a choisi la sobriété pour annoncer la nouvelle. Enfin, le même soir sur "C8", Camille Combal présentait lui aussi son dernier numéro de "Le poste de Surveillance", une chronique mythique de "TPMP". Très ému, le chroniqueur a eu bien du mal à retenir ses larmes face à la déclaration d’amitié de Cyril Hanouna. Vous l’aurez compris, cette semaine était placée sous le signe de l’émotion avant les grandes vacances des programmes phares de la télévision française.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people