TV

ZAP TV : Incidents à Bobigny, Donald Trump et Penelope Fillon, le meilleur de la télévision de la semaine ! (Vidéo)

ZAP TV : Incidents à Bobigny, Donald Trump et Penelope Fillon, le meilleur de la télévision de la semaine ! (Vidéo)

Une fois encore, la semaine a été riche sur votre petit écran. Les affrontements violents entre forces de l’ordre et manifestants en soutien à Théo se sont succédés tout au long de la semaine tandis que Donald Trump s’attirait une fois de plus les moqueries de l’opinion internationale. Non Stop Zapping vous fait redécouvrir les meilleures séquences de la semaine.

Depuis l’arrestation particulièrement violente de Théo, en marge d’un contrôle d’identité à Aulnay-sous-Bois il y a deux semaines, de violents affrontements ont eu lieu en banlieue parisienne tout au long de la semaine. Dimanche 12 février, après une marche pacifique en soutien au jeune Théo, des débordements ont éclatés à Bobigny tandis que dans la soirée la presse se faisait l’écho du sauvetage, in extremis, d’une petite fille coincée dans une voiture en flammes. D’abord attribué aux CRS présents, le sauvetage était en réalité le fait d’Emmanuel Toula, un jeune habitant du quartier, âgé de 16 ans. De nombreux médias ont ainsi rectifié l'information dès lundi matin, après de nombreux témoignages sur les réseaux sociaux, tandis que la préfecture elle-même reconnaissait l’acte particulièrement "courageux" du jeune garçon en démentant de fait l’action de ses forces de l’ordre.

Donald Trump et l’interminable poignée de main

À l’international, c’est la poignée de main entre Donald Trump et le premier ministre japonais Shinzo Abe qui a fait réagir les internautes. Pour cause, elle a bien failli ne jamais s’arrêter. Vingt interminables secondes d’un serrage de main appuyé et d’un premier ministre japonais visiblement de plus en plus mal à l’aise. Les images, filmées par les caméras du monde entier, ont évidemment fait le tour du monde en quelques heures, ridiculisant un peu plus le nouveau Président des États-Unis, dont l’image est déjà particulièrement écornée depuis la mise en application de son décret interdisant l’entrée sur le territoire américain aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane. Lors d’une conférence de presse jeudi soir, Donald Trump a affirmé abandonner son premier décret, retoqué par la justice, pour le remplacer par un nouveau dans les jours suivants. 

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people