TV

Zap midi - LNE: Un homosexuel violé et tabassé raconte son calvaire (Vidéo)

Zap midi - LNE: Un homosexuel violé et tabassé raconte son calvaire (Vidéo)

La Nouvelle Edition a interviewé un jeune marseillais qui a été victime d’homophobie. Zak Ostmane a été séquestré pendant deux jours, violé et frappé. Non Stop Zapping vous propose son témoignage dans le zap midi du 11 mai.

Un témoignage poignant. Pour illustrer l’augmentation des actes à caractère homophobes en 2017, la Nouvelle Edition a fait appel à un jeune homme victime de violences. Zak Ostmane, marseillais et homosexuel, a raconté comment il avait été violé et séquestré par deux militaires qui l’ont repéré en soirée, drogué puis trainé dans leur hôtel. "Il m’a donné un coup de poing et ça m’a fait très très mal. Et quand je me réveille, l’individu était en train de me sodomiser, de me violer" a-t-il confié, ému. Et son cauchemar ne faisait que commencer. Son agresseur a par la suite "déchiré un drap blanc", l’a "attaché et a commencé à donner des coups de pieds sur la cage thoracique et des coups de poings partout au visage".

Pas de justice

Pendant 48h, Zak est prisonnier, ses bourreaux s’assurent de toujours fermer la porte à clé afin qu’il ne puisse pas s’échapper. Il subit coups, viols mais également des injures homophobes. Son histoire est d’autant plus touchante que ses agresseurs, aujourd’hui incarcérés, ont été poursuivis pour viol, séquestration et violences aggravées mais pas pour homophobie. Du côté des jeux télévisés, l’ambiance était beaucoup plus détendue. Nagui a ainsi reçu une candidate qui a bien fait rire les spectateurs en racontant une anecdote personnelle sur l’époque où elle passait son permis de conduire. Jean-Luc Reichmann, lui, a eu le droit à un champion du monde de kichboxing sur le plateau.

Par Amel Chettouf

Réagissez à l'actu people