TV

Zap midi du 25 avril - Emmanuel Macron : échange tendu entre Laurence Haïm et Nicolas Domenach dans LNE

Zap midi du 25 avril - Emmanuel Macron : échange tendu entre Laurence Haïm et Nicolas Domenach dans LNE

Alors que Laurence Haïm, ancienne journaliste de Canal + devenue porte-parole d’Emmanuel Macron, défend son candidat contre vents et marées dans "La Nouvelle Edition", Nagui lui fait face à un couple en crise. Monsieur a oublié la rencontre avec Madame. Chez Reichmann, on se lance dans le chant lyrique. Tout ça est à découvrir dans le zap de Non Stop Zapping.

Dans "Tout le Monde veut prendre sa place", on a frôlé l’incident diplomatique. Alors que Nagui interroge un candidat sur sa rencontre avec sa femme, un candidat va avoir un léger trou de mémoire. Il essaye de se défausser comme il peut "mais ça n’intéresse personne Nagui !", mais l’animateur de France 2 ne va pas lui laisser le choix : "si ça m’intéresse moi !". Alors qu’il raconte leur rencontre, le candidat semble hésitant. Très hésitant : "enfin je crois, faut voir avec elle !" C’est ce que va faire Nagui, qui va même aller s’assoir aux côtés de la compagne du candidat dans le public. De son côté, Jean-Luc Reichmann est fasciné par un chanteur lyrique venu tenter sa chance dans "Les douze coups de midi" diffusé sur TF1.

"C’est une erreur politique !"

Alors que le jeune homme fait une démonstration impressionnante de son organe vocal, le présentateur de TF1 va tenter de l’imiter. Pour le meilleur et pour le pire. Dans "La Nouvelle Édition", Daphne Burki nous a fait un petit rappel sur Christine Boutin et l’ensemble de son œuvre dans son édito. Mais c’est la venue de Laurence Haïm, ancienne correspondante aux États-Unis du groupe Canal +, qui a chauffé le plateau, et plus particulièrement l’expert politique de la bande Nicolas Domenach. Porte-parole du candidat d’En Marche, la journaliste s’est exprimé au sujet de la soirée polémique dans la brasserie chic de "La Rotonde" à Paris : "Ce qu’on reconnait, c’est qu’on peut après avoir bataillé dur et travaillé 20 heures sur 24, aller diner avec son équipe. On est un peu énervé en ce moment." Alors que la jeune femme refuse d’admettre une quelconque erreur, Nicolas Domenach s’emporte "C’est une erreur politique ! Toute la séquence est une erreur". Ce sont les Français qui les départageront dimanche 7 mai dans les urnes.

Par Julie Rose

Réagissez à l'actu people