TV

Zap midi 24 avril : François Fillon entouré de "faux-culs" selon LNE

Zap midi 24 avril : François Fillon entouré de "faux-culs" selon LNE

Au lendemain du premier tour des élections présidentielles, "La Nouvelle Édition" avait prévu tout un dispositif. Au cours de l’émission, Daphné Burki nous à même expliquer pourquoi "enculer n’est pas une insulte", tandis que Nagui s'est souvenue de ses folles années de fac grâce à un candidat de "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2. Tous les meilleurs moments de ce lundi 24 avril à retrouver sur Non Stop Zapping.

Sur le plateau de "La Nouvelle Édition" sur C8, Daphné Burki et sa bande ne pouvaient pas passer à côté de l’élection présidentielle. Au lendemain de ce premier tour historique qui voit la gauche et la droite excluent du second tour, Nicolas Domenach n’a pas mâché ses mots quand il évoque "le bal des faux-culs" qui entourent François Fillon. L’animatrice la plus déjantée du paysage audiovisuel français était aussi en très grande forme.

"Enculer quelqu’un en quoi c’est une injure ?" 

Alors que l’on voit un jeune homme au QG de François Fillon insulter les journalistes, Daphné Burki tient à clarifier une erreur de sens : "enculer quelqu’un en quoi c’est une injure ?" Le débat est lancé. Pour l’animatrice, c’est plutôt un gage de bonne santé : "C’est pour beaucoup de gens une partie de plaisir Si vous nous souhaitez du plaisir, eh ben merci beaucoup monsieur !" Du côté de Nagui, un étudiant en médecine lui a rappelé sa folle jeunesse et ses souvenirs d’école buissonnière : "Vous êtes dans la fac dans laquelle j’ai été !" L'animateur se livre même à quelques confidences sur ses années à la fac : "Le nombre de fois où j’ai séché, c’est incroyable ! C’est impossible, vu la météo, vu le soleil, vu l’endroit, d’où on va travailler ?" Sur TF1, exit la politique, les tracas de l’actualité, on a bougé son corps ! Entre bodyshake et déhanchés torrides, deux candidats, accompagnés de Jean-Luc Reichmann, ont mis le feu sur le plateau.

Par Julie Rose

Réagissez à l'actu people