TV

Zap midi 10 mars : Daphné Bürki fait une révélation sur Thomas Pesquet (Vidéo)

Zap midi 10 mars : Daphné Bürki fait une révélation sur Thomas Pesquet (Vidéo)

Dans le Zap midi du vendredi 10 mars, Jean-Luc Reichman et Tex taquinent leurs candidats mais surtout, on apprend de nouvelles informations sur Thomas Pesquet et Nicolas Sarkozy dans La Nouvelle Edition. Non Stop Zapping vous propose de visionner ces extraits.

La bonne humeur est au rendez-vous dans ce zap midi du 10 mars. Sur tous les plateaux de jeux télévisés, les animateurs ont reçu des candidats bien sympathiques qu’ils se sont amusés à taquiner et inversement. Ainsi, sur le plateau des 12 Coups de midi, diffusé sur TF1, un participant s’est amusé de Jean-Luc Reichmann en refusant de lui révélait quelle chanson il se passait dans sa tête pour se déstresser avant la dernière manche du jeu. Du côté des Z’amours, c’est une plaisanterie un peu plus grivoise que s’est autorisé un candidat. À la question de savoir si, confronté à une femme qui aurait une forte libido, il serait enchanté ou si au contraire, il ne pourrait pas assurer, l’invité n’a pas hésité à répondre : " Je veux bien rendre service, mais pas tous les jours ".

Nicolas Sarkozy était parano

Du côté de La Nouvelle Edition, Daphné Bürki a fait des révélations sur Thomas Pesquet. L’astronaute aux 400 000 followers ne serait pas l’auteur direct de ses tweets. " Il prend une photo, il donne quelques mots clés, mais il y a des gens au sol qui gèrent ses comptes Twitter, Facebook, pour lui " a confié l’un de ses collègues. D’autres confidences ont été faites dans l’émission au sujet de Nicolas Sarkozy. L’animateur Karl Zéro, qui était l’invité du jour, a confié qu’avant de devenir président, Nicolas Sarkozy avait beaucoup d’humour. " À l’époque il était charmant, après il s’est un tout petit peu tendu. L’exercice du pouvoir, il l’a madré " a confié l’ancien intervieweur d’hommes politiques avant de poursuivre : " Il avait un petit côté parano déjà d’office, même quand il était ministre de l’intérieur ".

Par Amel Chettouf

Réagissez à l'actu people