TV

Zap du midi du 31 janvier : Nagui et Jean-Luc Reichmann très émus face à deux candidats (vidéo)

Zap du midi du 31 janvier : Nagui et Jean-Luc Reichmann très émus face à deux candidats (vidéo)

L’heure était à l’émotion, ce 31 janvier. Nagui, dans "Tout le monde veut prendre sa place", sur France 2 et jean-Luc Reichmann, dans "Les 12 coups de midi", sur TF1, n’ont pas caché la leur, face à deux candidats particulièrement touchants. Daphné Bürki, elle reste dans la contestation , pour sa Nouvelle Édition sur C8. Revivez en vidéo l'actu du midi en ce 31 janvier sur Non Stop Zapping.

Ce midi du 31 janvier les animateurs ont laissé parler leur coeur. Ce ne sont que des humains après tout et lorsque Nagui reçoit, de la part d’un candidat, un stylo qu’il a lui même sculpté dans un bois très précieux, ce dernier ne peut qu’être envahi par l’émotion. "Non mais j’ai honte", l’animateur acceptera finalement le précieux cadeau, mais ne cessera d’insister sur sa gêne face à un présent si personnel et délicat "je l’ai fait pour vous !". De son côté Jean-Luc Reichmann a bien failli verser quelques larmes face à l’émotion d’un candidat gagnant dans "Les 12 Coups de midi". Ce dernier tenait bien serré dans ses poings, le pompon de son grand-père marin décédé, pendant qu’il embrassait sa grand-mère, présente sur le plateau. L’animateur n’a pu cacher son émotion face à cette scène "on est en train de pleurer sur le plateau". 

Daphné Bürki s’en prend à François Fillon 

De son côté Daphné Bürki ne failli pas à sa réputation et c’est plutôt du côté de la revendication qu’elle oriente sa "Nouvelle Édition" du 31 janvier. C’est à François Fillon qu’elle s’adresse particulièrement, à l’ouverture, en l’interpellant sur le mal-logement "En arrivant à Matignon, avec sa famille nombreuse, on a reproché à monsieur Fillon d’avoir voulu agrandir l’appartement de fonction du Premier ministre […] On aimerait l’entendre un petit peu plus parler du mal-logement". C’est surtout au président Donald Trump que le programme de C8 s’est attaqué ce jour. On retiendra l’intervention de ce parlementaire anglais qui compare le gouvernement Trump, au gouvernement nazi. 

Par Camille Esnault

Réagissez à l'actu people