TV

#WomensMarch: la marche contre le sexisme de Donald Trump en TT sur Twitter (vidéo)

#WomensMarch: la marche contre le sexisme de Donald Trump en TT sur Twitter (vidéo)

Ce 21 janvier 2017 est la journée de la Womensmarch, la marche contre le sexisme visant directement Donald Trump. Beyoncé elle même avait demandé à ses fans de sortir dans la rue. Résultat : le niveau de participation à ce mouvement est énorme. Focus avec Non Stop Zapping.

Nous vous annoncions 200 000 personnes à Washington, mais la manifestation a dépassé tous les chiffres attendus et pris des proportions immenses : on peut compter actuellement 500 000 personnes dans les rues, armées d'écriteaux contre Donald Trump. Mais le monde entier s'y est également mis. C'est l'évenement du jour, et c'est Twitter qui le dit. Le hashtag #Womensmarch est actuellement en Top Trending sur Twitter. Que ce soit en Inde, aux Etats-Unis ou en France, des millions de citoyens du monde entier sont dans les rues. #IWillGoOut, dit la pancarte d'une jeune indienne sur un tweet. CNN a retransmis l'évenement comme la chaîne le pouvait, car il est immense. Ainsi, un écran (ci-dessous) montrait l'évolution de la manifestation à Boston, Washington, Paris, et Londres. La chaîne n'a pas hésité à partager l'évenement. Et pour cause : entre elle et le nouveau président des Etats-Unis, ça n'a jamais été l'amour fou. "Je ne répondrais pas à votre question, votre média est calamiteux", avait-il lancé à un journaliste de la CNN publiquement quelques jours avant son investiture.

Womensmarch : la marche contre le sexisme

Mais ce n'est pas la seule raison pour laquelle les gens sont dans la rue aujourd'hui : le sujet de préocupation est avant tout le sexisme du nouveau président. "Les droits des femmes sont des droits humains !", scandait une pancarte largement relayée sur les réseaux sociaux. Dans le ciel de Sydney, le nom du président a été dessiné en fumée au dessus de la manifestation. "Je veux protéger nos droits et attirer l'attention sur le fait que quand les gens manifestent ensemble, ils sont forts", a déclaré Trisha Norman, 72 ans, venue spécialement de Caroline du Nord pour l'évenement de Washington. Beyoncé elle même a demandé à ses fans de sortir en ce 21 janvier 2017 :  "Ensemble, nous élevons nos voix en tant que mères, artistes et activistes. En tant que citoyens du monde nous pouvons faire en sorte que nos voix soient entendues et sensibiliser les autres sur des actions et des changements positifs réellement importants". Ce mouvement pourra t-il faire bouger les choses? Affaire à suivre. 

Par M. H

Réagissez à l'actu people