TV

Vous avez la parole : Thomas Sotto explique pourquoi Jean-Luc Mélenchon a refusé de venir (Vidéo)

Vous avez la parole : Thomas Sotto explique pourquoi Jean-Luc Mélenchon a refusé de venir (Vidéo)

Jean-Luc Mélenchon devait venir sur le plateau de l'émission politique sur France 2 "Vous avez la parole" ce jeudi 15 octobre. Il a finalement annulé au dernier moment. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Jeudi 15 octobre, France 2 proposait un nouveau numéro de son émission politique "Vous avez la parole". Olivier Véran, ministre de la Santé, en était l'invité. Il a répondu aux différentes questions posées par des Français mais aussi des people tels que Ariane Ascaride ou encore Elie Semoun. Bernard Henri-Levy, qui intervenait de chez lui, s'est lancé dans un très long monologue de près de 7min ce qui lui a valu d'être coupé assez sévèrement par Léa Salamé et Thomas Sotto, excédés. Puis Olivier Véran aurait dû affronter un autre politique en la personne de Jean-Luc Mélenchon. Or, peu avant l'émission, ce dernier a publié un tweet laconique pour dire qu'il annulait. "Un changement dans l'organisation de l'émission de #France2 me conduit à renoncer à ma participation à cette émission. Une prochaine fois peut-être. Désolé."

Thomas Sotto a dit non

En plateau, au moment d'annoncer le débat avorté entre les deux personnalités politiques, Léa Salamé et Thomas Sotto ont tenu à clarifier la situation. "Il est 22 heures, nous sommes en direct. Théoriquement, là, nous aurions dû donner la parole à Jean-Luc Mélenchon", commence la journaliste. Et Thomas Sotto de continuer l'explication. "Il aurait dû s'assoir là, mais il y a un peu plus d'une heure, le leader de la France Insoumise a exigé M.Véran que vous quittiez le plateau car il ne voulait pas débattre avec lui. C'est une condition dont il n'a jamais été question", ajoute Thomas Sotto. "Il évident que nous gardons la maitrise éditoriale de l'émission et nous n'avons donc pas accédé à sa demande", conclut-il. Vexé, Jean-Luc Mélenchon a aussitôt démenti sur Twitter traitant les deux journalistes de "passe-plats" puis carrément de "menteurs". Une réaction à chaud très violente, vivement critiquée par les internautes.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people