TV

Vous avez la parole : Philippe Etchebest très inquiet pour l’avenir de la restauration (vidéo)

Vous avez la parole : Philippe Etchebest très inquiet pour l’avenir de la restauration (vidéo)

Pendant le confinement, le chef Philippe Etchebest avait déjà exprimé sa colère face à la situation des restaurateurs. Invité de "Vous avez la parole" jeudi 4 juin, il a donné des chiffres et expliqué son inquiétude.

La crise sanitaire inédite liée à la pandémie de coronavirus a de lourdes conséquences. Dans le milieu de la restauration, les établissements ont dû fermer pendant les deux mois de confinement. S’ils sont aujourd’hui autorisés à rouvrir, ils doivent respecter certaines règles sanitaires comme l’a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe dans son discours du 28 mai dernier. Le respect de ces normes empêche les restaurateurs d’accueillir autant de clients qu’auparavant et pour ceux situés en zone orange, ils ne peuvent ouvrir qu’en terrasse. Philippe Etchebest avait poussé un coup de gueule pendant le confinement sur la situation désastreuse de certains commerces. Jeudi 4 juin, il était invité de "Vous avez la parole" sur France 2 et s’est montré inquiet quant à l’avenir de certains établissements malgré la réouverture…

Une situation catastrophique pour certains établissements

Sur le plateau de l'émission, face à Léa Salamé et Thomas Sotto, Philippe Etchebest donne des chiffres alarmants : "Au niveau national, c’est moins 50% (…) de chiffre d’affaire par rapport à l’année dernière". Le chef ne s’arrête pas là et fait part de la situation catastrophique de certains. "On est tous contents de reprendre le travail, déjà pour nous mais aussi pour l’Etat parce que c’était nécessaire à un moment donné. Toutefois, les mesures de distanciation physique elles nous pénalisent quand même considérablement, à hauteur de la moitié. Et ça se confirme par les chiffres. Aujourd’hui les modèles économiques des restaurants ne sont pas faits pour tourner à moitié surtout que les frais fixes courent toujours et ne sont pas réduits de moitié". La question se pose alors, combien de restaurants ne vont pas s’en sortir ? Le chiffre donné par Philippe Etchebest est très inquiétant : "La tendance c’est à peu près 40% d’ici la fin de l’année s'il ne se passe rien". Un chiffre fort qu’il avait déjà annoncé et qui semble se confirmer si des mesures ne sont pas prises…

Par Valentine V.

Réagissez à l'actu people