TV

Vivement Dimanche – Mika : Son incroyable anecdote sur la mère de Frédéric Mitterrand

Vivement Dimanche – Mika : Son incroyable anecdote sur la mère de Frédéric Mitterrand

Mika était ce week-end l’invité de Michel Drucker dans Vivement Dimanche. L’occasion pour le chanteur de se confier sur son enfance et de livrer une incroyable anecdote sur sa voisine, Madame Patate, qui n’était autre que la mère de Frédéric Mitterrand.

Mika est actuellement en pleine tournée des médias pour assurer la promotion de son nouvel album, No Place in Heaven. La semaine dernière, le chanteur s’était exprimé dans les colonnes du magazine Nous Deux, notamment sur son statut d’icône gay : "Ca ne me gêne pas mais ce n’est pas comme ça que je m’identifie" confiait-il, "si cette thématique intéresse quelqu’un, il peut effectivement puiser dans mon univers donc c’est positif. Mais aujourd’hui on a dépassé le stade du scoop sur la sexualité : beaucoup de gens ont souffert pour nous et avons-nous".
 

"Il y avait des hommes en costumes noirs avec des micros qui arrivaient"

 
Ce week-end, Mika a investi le plateau de Vivement Dimanche en famille. Accompagné de sa mère, de deux de ses sœurs et de son frère, le célèbre membre du jury de The Voice en a profité pour livrer une incroyable anecdote remontant à l’époque de son enfance parisienne. Ce souvenir, il concerne surtout sa voisine, qu’il surnommait affectueusement Madame Patate, et qu’il rendait folle à force de faire du patin à roulettes sur le parquet de son bel appartement du XVIe arrondissement. "Elle frappait à la porte, elle pleurait et elle disait ‘S’il vous plaît, arrêtez-vous, arrêtez le bruit’" se souvient Mika. Sauf que ce que Mika ignorait à l’époque, c’est l’improbable identité de cette fameuse Madame Patate : "On ne savait pas qui c’était. De temps en temps il y avait des hommes en costumes noirs avec des micros qui arrivaient". Madame Patate n’était en effet autre qu’Edith Cahier, la mère de Frédéric Mitterrand, le neveu de François Mitterrand, alors président de la République : "En fait, les hommes en noir, c’était quand le président venait déjeuner avec Madame Patate !". Frédéric Mitterrand s’est d’ailleurs rappelé pour Michel Drucker du jeune Mika, "ce petit garçon adorable et sa famille d’une politesse extrême", qui avait complètement "désarmée" sa mère, décédée en 2014.
Réagissez à l'actu people 1
Par popo | le Lundi 14 Septembre - 12:35
éduqué dans le respect des autres
hé oui, faire du patin à roulette dans un appartement dans un bel appart du 16e. Pauvres petits.
0